11:27 - dimanche décembre 4, 2016

Le Japon au sommet du football féminin.

Juil 18, 2011 174 Vues Elcameleon 0 Commentaires
Coupe-du-monde-feminine-2011

Ces derniers temps, les discussions sur le Japon portaient principalement sur Fukushima et les conséquences du tsunami du début d’année. Ce soir, une autre information, plus joyeuse cette fois-ci, va alimenter les discussions.

La finale de cette coupe du monde de football féminin opposait ce soir une des équipes favorites, les Etats-Unis, contre une équipe surprise de ce tournoi, le Japon. L’équipe du pays du soleil levant avait éliminé la grandissime favorite en quart de finale, l’Allemagne, double tenante du titre et pays hôte de cette compétition. De son côté, les Etats-Unis ont écartés notre équipe de France du chemin vers la finale.

L’équipe de France termine au pied du podium après sa défaite hier, 2 buts à 1, contre la Suède. Cette quatrième place, signe d’espoir pour l’avenir mais également de regret, au vue du jeu produit, permet aux françaises de se rendre aux jeux olympiques l’année prochaine à Londres.

L’équipe des Etats-Unis, favorite de cette finale, a mené par deux fois au score, les japonaises revenant à chaque fois.

Miyama (81ème minute) répondait à l’ouverture du score de Morgan (69ème minute). Durant la première période de la prolongation, globalement dominée par les américaines, ces dernières prenaient l’avantage, sur une tête de Wambach, seule aux 6 mètres. Les japonaises tentaient de revenir au score durant la seconde période. Sur un corner, à la 116ème minute, la capitaine japonaise, Sawa, coupait la trajectoire au premier poteau pour égaliser et emmener les deux équipes vers la séance des tirs aux buts. Malgré une dernière occasion franche pour les américaines, sur un coup-franc à l’entrée des 16 mètres, la décision de cette finale allait se faire aux tirs aux buts.

A ce petit jeu, ce sont les japonaises qui tiraient leurs épingles du jeu pour remporter ce mondial allemand, 3 tirs aux buts à 1, la gardienne japonaise arrêtant notamment deux tirs américains.

Les japonaises soulèvent pour la première fois de leur histoire cette coupe du monde de football, brisant par la même occasion la série d’invincibilité des Etats-Unis en finale de coupe de monde (deux finales, deux victoires).

Prochain rendez-vous dans un peu plus d’un an à Londres, pour les jeux olympiques, en espèrant que l’excellent niveau de jeu affiché durant ce mondial soit de nouveau de la partie.

Vos réactions

Filed in