12:56 - dimanche décembre 11, 2016

Gros clash sur le plateau de Jean-Marc Morandini

Sep 2, 2011 142 Vues Jérémy R. 0 Commentaires

Jean-Marc Morandini recevait hier soir Pascal Bataille, qui anime actuellement sur « Sud Radio » et Alain Jakubowicz, le président de la LICRA.

Pascal a annoncé qu’il était fier d’être à l’antenne depuis le 18 août dernier, même si la radio connait, en ce moment, un scandale sans précédent. En effet, le 22 août dernier, pendant l’émission « Ménard en Liberté! » un auditeur prend la parole en citant : « Dominique Strauss Kahn a bénéficié d’un non-lieu tout simplement parce qu’il est juif ». Robert Ménard, l’animateur de l’émission interrompt très rapidement l’auditeur et met fin à la discussion car ce genre de propos est totalement interdit à l’antenne.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là car, dans l’après midi qui a suivi cet incident, et sur la même antenne, Michel Cardoze et Eric Mazet lancent dans leur émission « Liberté de parole » un débat en direct sur le thème du « Lobby Juif » permettant aux auditeurs de prendre la parole et de débattre.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a immédiatement réagi après cet incident et a décidé de porter plainte contre Sud Radio pour caractère antisémite.

Ce soir, sur le plateau de Jean-Marc Morandini, le ton est monté rapidement entre Pascal Bataille, qui défend la radio où il anime, et Alain Jakubowicz. Ce dernier se dit outré par le comportement des animateurs sur cette radio.

Dérapages des auditeurs sur Sud Radio le 22 août

Sophia Aram, animatrice de France Inter a également pris la parole dans son émission pour faire part de son mécontentement et du laisser aller  de Sud Radio :   « ça refoule le chacal décédé ». « Les gros cons ont une radio bien à eux où ils peuvent s’exprimer ».

Enfin, pour terminer, la vidéo du gros Clash entre Pascal Bataille et Alain Jakubowicz, le président de la LICRA sur le plateau de JMM le 1er Septembre 2011

Vos réactions