Le verdict sonne comme un couperet pour Genevière De Fontenay puisque cette dernière doit arrêter son propre concours « Miss Nationale » qu’elle avait monté en 2010 après son départ de la société de production Endemol. Aujourd’hui le tribunal a rendu son jugement et interdit à l’ancienne patronne du comité Miss France de créer un second concours alors qu’Endemol détient les droits sur le concept ainsi que la diffusion des émissions chaque années.

Le Comité Miss National est donc sous astreinte de 100 000 € et doit reporter la tenue de cette élection a ordonné le tribunal. Mais tout n’est pas perdu pour la dame au chapeau puisque ce dernier doit donner son jugement final pour début 2012.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In People

Découvrez aussi

Rihanna sera reçue par Emmanuel Macron ce mercredi à l’Élysée

Après avoir reçu Bono du groupe U2, à la tête de l’ONG ONE, le président de la répub…