La science s’est souvent inspiré de la Nature pour initier de nouvelles technologies. Dans le monde des sauriens, un certain nombre d’espèces de gecko posséde à l’extrémité de leur patte, des poils microscopiques qui leur permet de grimper et de se maintenir sur des surfaces lisses, comme les parois en verre d’un terrarium.

Baptisé TBCP-II (Tailless Timing Belt Climbing Platform), ce robot posséde des chenilles qui, à l’instar des pattes des geckos, possédent des coussinets adhérents. Ainsi, ce robot peut se déplacer sur une surface lisse, horizontale comme verticale, à une vitesse 0,12km/h.

Ce principe est appelé bio-mimétisme. En tête d’article, la photo du robot qui grimpe au mur.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Elcameleon
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…