Alors que le dernier grand prix de la saison vient de s’achever sur la victoire de Mark WEBBER, l’avenir de la diffusion des grands prix en France est de plus en plus remis en cause.

En effet, TF1, le diffuseur historique, souffre depuis le début de l’année d’une baisse constante de l’audimat pour les grands prix. Et qui dit baisse de l’audimat, dit baisse des ressources financières, et en cette période de crise, ça fait réfléchir (40 millions d’euros sont nécessaires pour la diffusion des 19 grands prix).

Les raisons de cette baisse sont multiples: l’absence de pilotes français depuis deux ans (même si une relève est probable dès l’année prochaine), d’une écurie made in France, avec le seul Renault se focalisant dans la conception moteur, un manque de suspense tant Sebastian VETTEL surclasse les autres…

D’aprés TVMag, Nonce PAOLINI aurait déclaré:  » « Il faut bien reconnaître que les Grands Prix sont de moins en moins en moins passionnants. Les chiffres ne sont plus à la hauteur de nos espérances et du contrat qui a été signé à l’époque« .

La diffusion par d’autres chaînes semble compromisse. En effet, M6 recule sur le dossier et le regarde de trés loin. Canal+ serait intéressé mais Bernie ECCLESTONE, grand patron de la F1, refuse de céder les droits de diffusion à une chaîne payante.

En plus de l’absence du grand prix de France, la F1 n’est plus le sport à la mode en France…

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Elcameleon
Load More In non classe

Découvrez aussi

Nintendo annonce l’arrivée de sa nouvelle console portable la « New Nintendo 2DS XL »

Les consoles de la famille Nintendo 3DS n’en finissent plus de s’agrandir puisque ce…