8:05 - samedi décembre 3, 2016

Une course poursuite à Vitrolles et un policier grièvement blessé !

Nov 28, 2011 215 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
attaque

Une course poursuite à Vitrolles (Boûches-du-Rhônes) a mal tourné dans la nuit de dimanche à lundi ou un policier a gravement été blessé par l’un des malfaiteurs.

Il est exactement 3h00 du matin quand des policiers de la Brigade Anti Criminalité (B.A.C) sont appelés pour plusieurs cambriolages signalés dans le parc d’Activité «Les Estroublancs», à Vitrolles (Bouches-du-Rhône).

Arrivé sur les lieux, les policiers se mettent à rechercher les malfaiteurs. Ils seront repérés quelques minutes plus tard à l’intermarché de Saint-Martin-de-Crau, à Aubagne puis enfin à Venelles.  Les renforts de polices sont aussitôt alertés et plusieurs véhicules se mettent à prendre en chasse les malfaiteurs.

Prise en tenaille par une voiture de la B.A.C, d’Aix en Provence, qui a jeté une herse afin de crevé les pneus de l’Audi Break, les ravisseurs n’ont pas hésité à faire feu sur les policiers qui se trouvaient à quelques centaine de mètres d’eux. Ces derniers étaient lourdement armés et l’un d’entre eux avait un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov.

Les policiers qui ne pouvaient pas s’arrêter, on roulé le plus rapidement afin de se trouver un abris mais l’un d’entre eux, Eric Lales a reçût une balle en pleine tête ainsi que deux autres dans le corps. Ce dernier a immédiatement été transporté à l’hôpital Nord de Marseille, ou il a été opéré d’urgence. Le site, Leparisien.fr révélait en fin de matinée que l’homme était décédé, mais a modifié son article car l’homme s’en est sortit.

Les malfaiteurs qui étaient au nombre de « cinq » au moment de la course poursuite, on perdu l’un d’entre eux pendant la fusillade. L’homme ne serais pas mort des tires de riposte de la part de la police, mais des tires provenant de l’arme d’un de ces complices qui en tirant en balayage, l’aurait touché.

Les quatre autres meurtriers sont en cavales et activement recherché par la police. L’enquête quant à elle a été confié à la division la division criminelle et de répression du banditisme de la police judiciaire (DCRB) de Marseille selon le site Leparisien.fr.

Vos réactions

News Feed
Filed in