Le président de la République, Nicolas Sarkozy s’est dit réjouit de la fermeture du plus gros site de téléchargement direct, Megaupload ! il cite : [quote]La mise à disposition illégale, par ce service, d’oeuvres protégées par le droit d’auteur, permettait à ses promoteurs de réaliser des profits criminels sous la forme de recettes publicitaires ou d’abonnements de ses usagers[…]C’est le financement des industries culturelles dans leur ensemble qui est mis en cause par ce type d’opérateurs.Le moment est donc venu d’une collaboration judiciaire et policière active entre États pour porter un coup d’arrêt à leur développement.[/quote]

Il veut même aller plus loin en renforçant la loi Hadopi qui vise actuellement à enrayer les internautes qui téléchargent des fichiers illégaux et sous copyright comme les films, les séries ou encore les musiques.

 

Internet ne serait plus Libre ?

La question se pose effectivement ce jour, car les autorités font de plus en plus de pression sur les sites de partage et streaming. Megaupload vient de tomber mais d’autres plateformes comme Fileserve, Free, Hotfile, Filesonic, Rapidshare.com ou encore Wupload  dont l’activité est semblable à ce dernier sont susceptibles d’être les prochaines cibles du gouvernement. Il en va de même pour les deux sites de streaming VideoBB et Mixturecloud qui proposent des films ou des séries TV que l’on peut consulter directement sur les deux plateformes sans avoir besoins de les télécharger.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In High-Tech / Jeux Vidéos

Découvrez aussi

Splatoon 2 : (Test) Peintures, calamars et guérillas s’invitent au programme

Deux ans après être sorti sur WII U, le deuxième volet de Splatoon a débarqué ce vendredi …