Depuis la fermeture du site Megaupload et de la mise en examen de son dirigeant, Kim Dotcom, les plateformes de partage concurrentes sont pointées du doigt. Mais ces dernières ont très vite réagit et ont assuré leurs arrières afin de ne pas être les prochaines cibles des autorités américaine et européenne. C’est le cas de Filesonic qui a annoncé qu’il supprimait son service de partage de fichiers. Les membres n’auront donc plus accès aux contenus des autres clients mais uniquement qu’à leurs propres données.

Réaction également de la part de Fileserve qui lui a décidé de mettre fin à son programme de rétribution pour tous les transferts qui sont les plus populaires. Enfin Uploaded.to a directement bloqué son service de partage depuis les Etats-Unis.

Quant aux autres plateformes comme Rapidshare, Hotfile, Wupload, Depositfiles ou encore UploadKing et Free, les services semblent ne pas avoir été modifiés. Mais ces derniers peuvent du jour au lendemain subir les mêmes conséquences que Megaupload, soit un arrêt et une fermeture complète du site ! Affaire à suivre…

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In High-Tech / Jeux Vidéos

Découvrez aussi

Nintendo : Super Mario Odissey se dévoile en musique dans une nouvelle vidéo

Le plus célèbre des plombiers fera son grand retour le 11 octobre sur la Nintendo Switch d…