7:16 - mercredi décembre 7, 2016

[FAITS DIVERS] UN JEUNE HOMME DE 17 ANS SE FAIT TUER PAR SES COPAINS !

Mar 29, 2012 176 Vues Jérémy R. 0 Commentaires

C’est une exécution digne du grand banditisme et pourtant la victime et les quatre auteurs présumés ne sont que des adolescents âgés de 15 à 17 ans. C’est dans la nuit de lundi à mardi dernier qu’un garde-chasse fait une macabre découverte dans la forêt de Beauvoir-en-Lyons (Seine-Maritime). Le corps retrouvé calciné est celui d’Alexandre, un lycéen de 17 ans.

Près du corps, le portable de la victime ainsi qu’un bout de carte bleu seront retrouvés, ce qui permet aux gendarmes de joindre rapidement la mère. Cette dernière va les mettre rapidement sur une piste car elle connait les relations de son fils qui avait pour habitude de fréquenter quatre jeunes, frères de deux familles différentes d’un village voisin l’Eure, Fleury-la-Forêt.

Lorsque ces derniers sont interpellés, ils passent immédiatement aux aveux. « Ils ont expliqué avoir commis ensemble, avec leur victime, un cambriolage au début du mois. Le butin était modeste : quelques bouteilles d’alcool et une console de jeux. Les quatre suspects craignaient que le cinquième ne les dénonce, et ils ont décidé de le supprimer » d’après une source judiciaire.

Ils décident donc de passer à l’acte en lui tendant un piège. Il donne rendez-vous à la victime vers 23h00. Ce dernier s’y rend sans savoir ce qu’il l’attend et lorsqu’il arrive sur les lieux, ses « copains » l’emmène à scooter dans la forêt de Beauvoir. Aussitôt, ils lui ordonnent de s’assoir et sans un mot, lui tirent deux balles de 22 long rifle dans la nuque. Les quatre tueurs décident ensuite d’effacer les indices. Pour cela, il n’hésitent pas à brûler le corps et jettent la carabine dans une marre située en contrebas.

Jacques Plays, commandant du groupe de  gendarmerie de Seine-Maritime explique: « En trente ans de carrière, je n’ai jamais vu un tel assassinat. C’est une affaire hors norme. Il s’agit d’un acte prémédité. Ces mineurs sont inconnus des services de police et de justice. Le plus frappant est la corrélation entre un tel acte et son mobile futile. »

Les quatre jeunes n’avaient jamais fait parler d’eux auparavant dans la ville de Fleury-la-Forêt. ils seront présentés aujourd’hui devant un magistrat et devrait terminer leur soirée en prison.

Vos réactions

Filed in