9:37 - mercredi décembre 7, 2016

CANNES 2012: QUI SERA LE GRAND GAGNANT ?

Mai 19, 2012 227 Vues leti 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Voici 4 jours que la 65e édition du Festival de Cannes a commencé, et déjà de nombreux films ont été visionnés par les membres du Jury, présidé par le réalisateur Nanni Moretti.

Tout a commencé avec le discours très émouvant et inspiré d’une Bérénice Béjo, suivi de la projection de Moonrise Kingdom de Wes Anderson qui est également en salle depuis mercredi. L’équipe du film a mi en ligne il y a peu des vidéos du tournages, des « dessous », du film (attention c’est en VO!):




Jeudi 17 mai, deuxième journée du festival, a été marquée par la projection du dernier film de Jacques Audiard: De rouile et d’Os (également en salles depuis mercredi). Le réalisateur a présenté son film dans le cadre de la compétition officielle, accompagné notamment de ses deux acteurs principaux, Marion Cotillard et Matthias  Schoenaerts.

Le réalisateur Yousry Nasrallah a également présenté son film Après la Bataille, en compétition, qui relate certains évènement se déroulant le 2 février 2011 place Tahrir.
Dans la catégorie « Cannes Classics« , les festivaliers ont pu découvrir le (très bon) documentaire sur Woody Allen: Woody Allen: A Documentary, de Robert Weide qui a  été projeté en présence de l’équipe du film. Dans la même catégorie a été projetté le film hommage à Roman Polanski de Laurent Bouzereau : Roman Polanski: A Film Memoir, ainsi que Kaplana de Uday Shankar  réalisé en 1948 et restauré par la World Cinema Fondation crée par Martin Scorsese.

Dans la catégorie « Un Certain Regard« , c’est le film Mystery de Lou Ye qui a ouvert le bal. Le film raconte l’histoire de Lu Jie, une femme qui va découvrir que son mari Yongzhao mène une double vie, le jour où elle voit ce dernier entrer dans un hôtel avec une jeune femme.
Vendredi 18 mai a été marqué par la légèreté avec la projection de Madagascar 3: bons baisers d’Europe de Tom McGrath, Conrad Versnon et Eric Darnell (hors compétition). Du côté de la compétition, c’était au tour de Reality de Matteo Garrone qui avait reçu en 2008 le Grand Prix du Jury pour Gomorra.
Du côté de Cannes Classics, une version restaurée (et rallongée) de Il était une fois en Amérique de Sergio Leone, Le marin des mers de Chine réalisé en 1983 par Jackie Chan, ainsi que La Ballade de Narayama de Keisuke Kinoshita sorti en 1958.
En séance spéciale de l’après midi a été présenté Der mull im garten eden de Fatih Akin qui a filmé pendant cinq ans les habitants d’un village de Turquie qui se sont battu contre l’installation d’une décharge publique, ainsi que Mekong Hotel de Apichatpong Weerasethakul qui avait gagné en 2010 la Palm D’Or pour son Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures.
Et enfin, dans la catérie « Un Certain Regard« , Beasts of the Southern Wild de Benh Zeitlin, et Laurence Anyways du jeune Xavier Dolan.
Le programme de ce samedi 19 mai est tout aussi chargé: Au delà des colllines de Critian Mungiu (Palme d’Or en 2007 pour 4 mois, 3 semaines et 2 jours, Lawless de John Hillcoat avec Shia LaBoeuf et Tom Hardy qui étaient à ses côtés pour présenter le film,
Dans la catégorie « Un Certain Regard« , Brandon Cronenberg présentera son Antiviral.
Lawrence d’Arabie de David Lean sera projeté dans une version restaurée dans le cadre bien sûr de Cannes Classics, tout comme Le Farçeur de Philippe Broca,The Ring de Hitchcock et Suspira de Daria Argento.Puis The Sapphires de Wayne Blair sera projeté Hors compétition.
Les évènements se succèdent, et il va encore falloir attendre le 27 mai pour connaître enfin les grands gagnants.

Vos réactions

Filed in