8:31 - vendredi décembre 9, 2016

[JO LONDRES 2012] Les chances françaises

Juil 27, 2012 211 Vues Elcameleon 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Dans quelques heures, environ 4 milliards de téléspectateurs auront leurs yeux braqués sur Londres pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’été. Jusqu’au 5 Août, les athlètes de nombreux pays viendront s’affronter pour dérocher le précieux sésame, une médaille olympique.

De nombreuses stars sont attendus au tournant comme Mickael PHELPS en natation, Usain BOLT au sprint (porte-drapeau de la délégation jamaïcaine) ou encore la Dream Team américaine avec Kobe BRYANT ou LeBron JAMES.

Côté tricolore, l’ambition est de mise et nombreux de nos athlètes peuvent prétendre à un podium olympique. Cette liste ne sera pas exhaustive, mais présentera rapidement nos meilleurs chances de médailles. L’objectif de la délégation française sera de faire au moins aussi bien qu’à Pékin en 2008, avec 41 médailles, mais surtout remporter plus de médailles d’or qu’il y a 4 ans (7 titres olympiques).

Judo:
En tout bien tout honneur, je vais commencer par notre plus grosse chance de médailles d’or avec Teddy RINER, notre judoka en catégorie poids lourds. Multi-champion du monde, il domine sa discipline depuis de nombreuses années. Sa contre-performance à Pékin (médaille de bronze) lui a donné la rage et son unique objectif est l’or. Chez les filles, Lucie DECOSSE devrait accompagner Teddy RINER sur la plus haute marche du judo olympique.

Athlétisme:
Autre athlète français qui domine son sport est Renaud LAVILLENIE. Adoubé par le tsar Sergueï BOUBKA, le perchiste français est le favori de l’épreuve après son titre de champion d’Europe avec une barre de 5m97. Egalement champion d’Europe mais au 100 mètres, Christophe LEMAITRE sera au départ du 200 m avec la troisième meilleure performance de l’année, ce qui laisse présager une médaille olympique derrière les intouchables jamaïcains. Le marcheur rémois, Yohann DINIZ, sera t’il enfin consacré?? Après sa disqualification à Pékin pour trois cartons, Londres devrait la dernière occasion pour lui de remporter le Graal.

Sports collectifs:
Nos experts seront également de la partie. Après un Euro complétement raté, les handballeurs français se sont remobilisés et sont plus que jamais favoris à leur propre succession, surtout que pour certains joueurs, cette compétition sera la dernière. A l’instar du basket français, le handball aura ses deux équipes en lice. Même si elles sont moins sous la lumiére que leurs homologues masculins, les handballeuses, sans être favorites, ont une carte à jouer à Londres.
TP en a rêvé, TP y est. Un des buts de Tony PARKER était de jouer les JO et il a obtenu ce droit avec ses potes sur le parquet. Malgré de nombreux contre-temps dans la préparation (blessure de Joakim NOAH, opération de l’œil pour Tony PARKER, signature tardive de Nicolas BATUM avec les TrailBlazers de Portland, etc…) les derniers matchs de préparation laissent un réel espoir, et (je me mouille), j’y crois. Je crois en cette équipe pour aller en finale contre l’armada américaine. L’autre chance de médailles sous la raquette sont nos féminines. Et comme les garçons, les matchs de préparation ont été très bons et l’espoir est de mise.
Malgré leur défaite initiale contre les championnes olympiques en titre (4 – 2) mercredi en fin de journée, l’équipe de France de football féminine continuera à nous faire plaisir et sera sur le podium.

Natation:
L’équipe de natation française sera l’attraction côté tricolore. Le retour de Laure MANAUDOU, la confirmation des exploits de Camille LACOURT, la révélation de Camille MUFFAT ou encore, en l’absence de Mickael PHELPS sur 200 m nage libre, Yannick AGNEL sur cette même distance: la marseillaise devrait se faire entendre plus d’une fois dans l’enceinte de la piscine olympique londonienne.

Canoë:
Porte-drapeau en 2008, Tony ESTANGUET avait abandonné son titre olympique. Derniers jeux pour lui, il a indiqué qu’il voulait en profiter à fond et la médaille d’or lui tend les bras.

Cyclisme:
Si aller chercher un titre en cyclisme sur route sera compliqué, le vélodrome et plus encore le cross devrait nous apporter des moments de plaisir. Le vosgien Julien ABSALON va rentrer dans l’histoire, tellement il est favori pour sa propre succession avec ses autres titres glanés durant les JO précédents.

Les autres sports comme les épreuves de tir ou encore l’escrime ne sont pas évoqués, des surprises, des athlètes que l’on attendait pas, sortiront du chapeau. N’hésitez pas à faire pat de nos favoris ou de vos espoirs de médailles.

Vos réactions

Filed in