11:36 - mercredi décembre 7, 2016

Kim Dotcom présente Megabox, le nouveau successeur de Megaupload

Nov 6, 2012 196 Vues Jérémy R. Commentaires fermés sur Kim Dotcom présente Megabox, le nouveau successeur de Megaupload

Il l’avait promis, c’est chose faite, l’ancien fondateur de Megaupload, Kim Dotcom vient de dévoiler sur sa page Twitter, son nouveau service de partage intitulé Mega. On peut donc y lire sur son site que ce dernier sera officiellement lancé le 19 janvier 2013, une date marquante pour son créateur, puisque ce 19 janvier 2012, un ans jour pour jour, son site internet de téléchargement direct, du nom de Megaupload fermait pour violation des droits d’auteurs.

Le FBI avait à l’époque réussit son plus gros coup en matière de guérilla contre le partage illégal de fichiers sur la toile, pénalisant de nombreux adeptes de téléchargements sauvages de films, musiques en particulier mais aussi tout style de fichiers protégés par des droits d’auteurs.

Un nouveau service bien plus fiable et plus puissant que son prédécesseur:

Et oui, si Megaupload avait déjà bien fonctionné pour l’époque, le nouveau service de Kim devrait être encore plus convainquant, c’est en tout cas ce qu’il prône haut et fort sur sa page de présentation. Il souhaite rendre les gens très heureux en assurant que ces derniers seront à l’abri de toute forme de poursuites judiciaires. Et pour preuve, il souhaite mettre en place un système de cryptage des données permettant à chaque membres du service d’avoir une propre clé d’identification. Il assure également que le site Mega n’aura aucuns contrôles sur les fichiers qui pourront être échangés entre utilisateurs. Un problème de taille pour les vrais détenteurs du ou des produits qui ont posé des droits.

Mais Kim Dotcom ne s’arrête pas la et pour ne pas refaire les mêmes erreurs que sur sur Megaupload, ce dernier stockera en doublon les données de chaque membres dans deux pays différents afin de ne pas être dans l’impasse si l’un d’entre eux décidaient de fermer son serveur. Sur la sécurité, il prévoit de crypter toutes les données via un algorithme de type AES (Advanced Encryption Standart), algorithme qui est actuellement approuvé par la NASA sur la protection des informations top secrète, c’est pour vous dire la puissance de ce dernier.

Voir le nouveau site Mega

Voici le trailer de présentation de son nouveau site Mega:

Vos réactions