Anthony Dubromel, lors de son procès de l'Orne
Anthony Dubromel, lors de son procès de l’Orne

Anthony Dubromel âgé de 43 ans a été condamné ce vendredi à 30 ans de réclusion criminelle assortie d’une période de sûreté de 20 ans, par la cour d’assises de l’Orne. Les faits quant à eux remontent au 10 février 2010 lorsque celui-ci  a battu à mort la petite fille âgé de 4 ans de son ex-compagne.

« Vous dites que vous ne vouliez pas tuer, mais que vouliez-vous en lui tapant la tête contre la baignoire, que vouliez-vous en la projetant au sol comme un pantin, la tête claquant sur le carrelage, que vouliez-vous en vous déchaînant sur elle avec des coups de pieds« , avait déclaré l’avocat général David Pamart, égrenant une partie des violences subies par la fillette.

La mère de Clara qui a beaucoup pleuré et crié lors de ses trois journées interminables de procès peut enfin dormir tranquille et commencer à faire son deuil. L’homme à quant à lui souhaité avoir la plus lourde peine possible et n’a pas hésité à le citer à plusieurs reprises lors de son procès: « Il n’y a que ça pour un salaud comme moi. Je ne peux demander pardon pour l’impardonnable. Ce n’est pas de la manipulation. Je ne comprends pas » ce qui s’est passé » a t-il ajouté avant de s’effondrer en larmes. « Il voulait le maximum. Il a eu le maximum. La famille est satisfaite« , a indiqué Mr Jean-Marie Depied, l’avocat de la mère de Clara, après le verdict.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Faits Divers Île-de-France

Découvrez aussi

Attaque d’une voiture bélier à Sept-Sorts : On en sait désormais un peu plus sur le profil du conducteur

Au lendemain de l’attaque à la voiture bélier qui a fait un mort et douze blessés da…