2:26 - samedi mai 27, 2017

Brest: Il fabriquait de la drogue dans sa chambre d’étudiant

401 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

C’est une importante découverte que viennent de découvrir les policiers il y a quelques jours dans l’une des chambre étudiante de Brest. Un étudiant avait fait de sa chambre, un vrai laboratoire clandestin dans le but d’y fabriquer des drogues de synthèse de type LSD explique

Les enquêteurs ont pu saisir de nombreuses gélules mais aussi des fioles de LSD d’une valeur totale de plus de 20.000 euros. Le jeune garçon s’est trahi tout seul car dans la nuit de jeudi à vendredi, il se promenait pieds nu dans la rue en tenant des propos incohérents. C’est une patrouille de police qui a remarqué l’état troublant du jeune garçon qui a décidé de l’amener à l’hôpital pour qu’il y subisse plusieurs examens. A sa sortie, ce dernier a été interpellé et placé en garde à vue.

L’enquête à montré que ce jeune homme fabriquait lui même des produits de type hallucinogène dont du cannabinoïd qui n’est autre qu’un mélange de cannabis et de LSD à partir de produits chimiques qu’il importait de chine par la poste.

Le parquet quant à lui a demandé la prolongation de sa détention.

Source Metronews avec AFP.

Vous aimerez lire

Parly 2: Les braqueurs de l’Apple Store inte... Il y a quatre mois, plusieurs individus avaient réussi déjoué les services de sécurité du magasin Apple Store du centre commercial de Parly 2 et étaie...
Taiwan: Il meurt apres 40h de jeu non-stop sur Dia... Un cybercafé basé en TaïwanUn jeune Taïwanais est décédé dimanche après avoir passé plus de 40h00 a joué non stop au dernier jeu de Blizzard, Dia...
Essonne : Pour tenter de fuir la police, il court ... Il a pris des risques inconsidérés pour échapper à la police en Essonne !Un homme âgé d'une vingtaine d'année qui n'a pas souhaité se faire contr...
Fin de la cavale pour le « tueur des Yv... Depuis le 6 mai dernier, un homme suspecté d'avoir tué une personne à la kalachnikov sur le parking d'un burger king situé à Plaisir et qui en avait b...

Vos réactions