7:14 - jeudi décembre 8, 2016

A 81 ans elle repasse son permis et l’obtient avec succès !

Août 1, 2013 231 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

L’auto-école du Lycée située à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or) est particulièrement fière de l’une de ses candidates. Et pour cause, Alberte Molitor, une dame âgée de 81 ans vient d’obtenir son permis de conduire. L’octogénaire qui avait perdu l’ensemble de ces points en janvier dernier avait souhaité repasser son code de la route pour pouvoir avoir le droit de reprendre le volant.

Après plusieurs mois de cours, elle a passé la redoutable épreuve mercredi dernier aux côtés d’adolescents beaucoup plus jeunes qu’elle. C’est au lendemain qu’elle a apprise la bonne nouvelle «J’étais tellement contente que j’ai même embrassé mon moniteur après qu’il me l’a annoncé, confie-t-elle au Parisien.fr. Lui aussi était très fier car c’est la première fois qu’il a une dame de 81 ans comme élève». Son moniteur très fier a même souhaité affiché la photo d’Alberte sur la porte d’entrée de l’auto-école.

Elle recevra donc dans quelques jours son nouveau papier rose qui lui donne le droit de circuler en toute tranquillité.

Une épreuve loin d’être simple

Pour être reconnue apte à la conduite, Alberte Molitor a dur une visite médicale désormais réglementaire et a passé le test psychotechnique.

«J’ai trouvé que c’était moins dur que lorsque j’aillais à l’auto-école» a déclaré Alberte. Celle-ci faisait près d’une vingtaine de fautes lors de ses toutes premières évaluations. «Au début, elle oubliait de valider ses réponses, donc ça décalait tout et elle se retrouvait avec un grand nombre de fautes» expliquait son moniteur Dominique Baptista.

«J’ai trouvé que c’était moins dur que lorsque j’aillais à l’auto-école», ajoute Alberte, qui faisait vingt-deux fautes lors de ses premières évaluations. «Au début, elle oubliait de valider ses réponses, donc ça décalait tout et elle se retrouvait avec un grand nombre de fautes», souligne Dominique Baptista dans les colonnes du Bien Public en se souvenant des cours qu’elle a suivis. «C’était l’une de mes meilleurs élèves» a t-il conclut. Elle venait tous les matins aux cours et était très assidue.

Vos réactions

News Feed
Filed in