Selon le journal “Le Figaro” qui a pu se procurer le rapport interne de la SNCF, ce dernier révèle plusieurs problèmes matérielles dans le terrible accident de train à Brétigny-Sur-Orge qui a fait sept mort le 12 juillet dernier. Ce rapport cible principalement l’éclisse qui se trouvait à hauteur de l’aiguillage ou a eu lieu la catastrophe. Selon ce rapport, il est indiqué que l’un des quatre boulons était manquant lors du terrible déraillement.

Les éclisses, un matérielle à durée de vie liée

Le rapport indique également que le remplacement de ce type d’aiguillage a une durée de vie estimée à 25 ans. Le changement étai donc proche, puisqu’il devait intervenir en 2016. Il a été également notifié que le positionnement ce cet aiguillage subissait de fortes tensions en raison d’un trafic important en gare de Brétigny.

Ce qui inquiète dans ce rapport, c’est la vétusté de cette éclisse qui avait deux boulons ayant été rompu récemment. Un troisième boulon était absent depuis un certain temps quant au quatrième boulon, celui-ci a servi de pivot quand l’éclisse a tourné.

A cela s’ajoute deux autres problèmes aggravant à savoir: – Des fissures qui ont pu être constatées sur les rails à ce niveau ainsi que des boulons qui étaient mal serrés, voir absent ou même sans écrou. Pourtant, lors de son inspection le 4 juillet dernier, les techniciens de la SNCF avaient noté aucune anomalie. Toutefois, l’enquête qui est toujours en cours devra déterminer et officiellement confirmer si le boulon de l’éclisse a disparu entre l’inspection du 4 juillet et l’accident.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…