D’après des documents de l’ambassade du Népal livrés au Guardian, entre le 4 juin et le 8 août 2013, quarante-quatre ouvriers népalais ont trouvé la mort sur les chantiers de la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar. Jeunes pour la plupart, les ouvriers seraient auraient été victimes d’insuffisance cardiaque ou d’accidents sur les chantiers.

Le Guardian rapporte que les népalais seraient traités comme des esclaves modernes : travail forcé à 50°C, refus d’accès à l’eau potable sur les chantiers, payés en retard. Les salaires seraient même retenus pour empêcher la fuite et les passeport et papiers d’identité confisqués. Le quotidien anglais aurait trouvé des ouvriers népalais disant être affamés  et dormir à douze dans des chambres d’hôtel pour la plupart insalubres.

La FIFA, préoccupée par cette découverte, affirme que la question sera abordée lors de la réunion du comité exécutif, qui aura lieu les 3 et 4 octobre à Zurich.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…