9:29 - lundi décembre 5, 2016

François Hollande, le tact et la finesse

Jan 28, 2014 201 Vues Camille L 0 Commentaires
crédit photo : creativecommons
crédit photo : creativecommons

Souvenez vous, c’était un matin de janvier 2014, le magazine Closer publiait des photos de François Hollande qui rendait visite à Julie Gayet, en pleine nuit, en scooter, dans un appartement prêté à l’actrice par des amis. François Hollande avait reconnu les faits et promis une clarification de la situation du couple présidentiel. Quinze jours se sont écoulés environ, et il s’en est passé des choses! Valérie Trierweiler, compagne du chef d’état, a du être hospitalisée dix jours, suite au choc émotionnel auquel elle a du faire face, puis elle est sortie pour aller se reposer à la lanterne, puis elle s’est envolée pour Bombay pour son dernier voyage humanitaire aux frais de l’Etat.

François Hollande, quant à lui, a essuyé les critiques, les insultes, et les moqueries du monde entier puis à la surprise générale, s’est montré redoutable, autoritaire et offensif pour la première fois depuis le début de son mandat: Ainsi en cette matinée du samedi 25 janvier 2014, le Chef de L’Etat a fait savoir à l’AFP qu’il « avait mis fin à la vie commune qu’il partageait avec Valérie Trierweiler ».La Première Dame n’est plus. Devant une poignée de journalistes, il s’est même risqué à dire qu’il n’y aura plus de cabinet de la Première Dame donc plus de frais sur les comptes de l’Etat. Alors si dans le fond, on n’est pas vraiment étonnés (c’est pas comme si on s’y attendait pas…^^), sur la forme par contre, c’est pas « hyper glam » et ça fait pas mal parler sur le web.

Si Cécilia et Nicolas Sarkozy avaient publié un communiqué commun le 18 octobre 2007 pour officialiser leur séparation, ce n’est pas la manière qu’a choisi François Hollande pour rendre publique sa séparation d’avec Valérie Trierweiler.  En effet, ce dernier a préféré signer seul le billet communiqué à l’AFP. L’Elysée, interrogé sur le pourquoi de cette annonce unilatérale, a répondu que c’était « une décision du Président de la République ».

Ce dernier, déjà moqué dans le monde entier, a donc écopé du sobriquet de « Goujat » sur tous les réseaux du web, peut-être parce qu’on attendait de lui, une fin officielle plus propre, plus noble que ne l’avait été le début et la suite de toute cette histoire. Peut-être aussi parce qu’il n’a pas été assez bavard. ( Faut avouer qu’on reste un peu sur notre faim.. on aimerait savoir si « avec Julie c’est du sérieux ? » 😉 ) Et peut-être aussi un peu parce que larguer l’info comme ça, alors que Valérie Trierweiler est dans l’avion direction Bombay pour un voyage humanitaire c’est encore moins classe que les deux autres « peut-être » réunis. On pourrait se demander si elle était vraiment au courant que le Président comptait faire cette annonce?

Le  choix de François Hollande de s’exprimer « à titre personnel » quant à « un événement de sa vie privée », met l’accent sur son autre choix de ne pas inclure Valérie Trierweiler dans ce communiqué. Certains ne font que relever un certain un manque d’élégance, d’autres dénoncent, en soulignant au passage une absence totale de respect envers Valérie Trieweiler,  la goujaterie du Président et même « une atteinte à la dignité de toutes les femmes ».

L’ironie dans tout ça, c’est que le terme de « goujat » ne se popularise autour de cette histoire que maintenant. Je veux dire,  le Grand Chef,  il a quand même trompé sa Valérie pendant on ne sait combien de temps. Il s’est promené en scooter le soir dans Paris on ne sait combien de fois par semaine pour aller retrouver sa blonde (super canon de 20 ans de moins que sa copine officielle) alors que tout le monde se demandait quand il allait finir par épouser la First Lady… Enfin tout ca pour dire, c’est marrant qu’on ne commence que seulement à l’appeler « Goujat ».

La suite au prochain épisode…

Vos réactions

Filed in