10:53 - vendredi décembre 9, 2016

Porte monnaie électronique : payer avec son portable

Fév 25, 2014 209 Vues Malay N. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Payer avec son téléphone sera désormais possible. Visa, MasterCard, paypal, Google… Tous sont lancés dans une rude concurrence dans le marché du porte monnaie électronique. La raison : plus l’achat est rapide plus le client consomme. L’idée de base est de reproduire les facilités de paiement sur les sites de e-commerce où juste un identifiant et un mot de passe sont nécessaires pour régler ses achats. Plus besoin de saisir les chiffres de sa carte bancaire, ce qui constituait un frein à l’achat. En effet une fois les chiffres saisis il faut attendre le code reçu par SMS afin de pouvoir valider son achat. MasterCard, visa et paypal sont les pionnières en ce domaine et devront dévoiler leur solution de paiement mobile cette année.

Les entreprises comme voyages SNCF.com ou encore ventes privées.com ont recours à l’application paylib qui permet au consommateur de juste saisir ses identifiants et mot de passe. A l’ère de l’E-commerce les entreprises savent que c’est dans leur propre intérêt que de faciliter les achats des clients. Le chiffre d’affaires du E-commerce ne cesse de s’accroître. D’ici cinq ans voire plus, ce sera le moyen de paiement généralisé. Nul n’échappera à cette solution de paiement qui plus est constitue une facilité dans les transactions d’achat.

D’autres solutions ont vu le jour comme Masterpass de MasterCard, qui sur le même principe que paylib permet de régler ses achats en scannant directement un QR Code avec son smartphone et en renseignant un code pin. On pourra même payer en posant juste son mobile (si celui ci est équipé d’une puce NFC) sur un terminal de paiement. Pratique non ? Surtout pour ceux qui ont tendance à oublier leur code de carte bleue.
A court terme l’objectif serait de remplacer l’argent liquide. Il y a 14 ans paypal inventait le porte feuille électronique. Amazon, Google, Apple ou même Facebook proposeront leur facilité de paiement.
Derrière cette véritable course aux facilités de paiement se cacherait également une autre raison. Les publicitaires pourront cibler leurs clients car le portefeuille électronique contient des informations tels que les présomptions d’achat. Les publicités seront proposés en fonction des achats passés. Que va penser la CNIL ?

Et vous pensez vous que cette facilité de paiement va révolutionner notre manière de consommer ? Ou nous inciter à devenir des acheteurs compulsifs car poussés par de la publicité agressive ?!

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions