6:26 - vendredi décembre 9, 2016

Se raser : ça vous barbe ?

Mar 10, 2014 237 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Pourquoi le renouveau de la barbe qui est souvent cyclique suivant les époques et ce depuis l’antiquité ?

Tout d’abord un gain de temps : les poils de la barbe poussent en moyenne de 4mm par jour et on en dénombre près de 500 au cm2. Il faut donc compter un facteur temps non négligeable pour arborer une peau parfaitement lisse quotidiennement.

Ensuite, l’homme nouveau souhaite en revenir à l’essentiel, renouer avec sa  sa nature primaire : hirsute sans être menaçant, brut pour extrapoler un côté sauvage ! La barbe, ce signe de distinction physique tantôt respecté, tantôt décrié, est revenu en vague et en vogue comme pour endiguer la féminisation instrumentalisée du mâle.

L’industrie du rasage doit s’adapter pour ne pas perdre une clientèle qui évolue. Il n’est donc pas nécessaire pour le secteur de se repositionner totalement, mais simplement de diversifier son offre de produits avec des baumes, des shampoings, des démêlants et des lustrants.

La barbe de Sébastien Chabal a eu un effet boule de neige vers le retour à cette prédilection pour la pilosité. Même les entreprises sont plus laxistes à ce niveau.
La tendance barbe de 3 jours est la plus en vogue et la plus facile à entretenir. Pour les barbes les plus garnies, il faudra se doter d’une paire de ciseaux spécialement adaptés  et d’un peigne très fin. L’opération nécessite des finitions très minutieuses et soigneuses et le passage chez un barbier s’avère fortement conseillé. D’ailleurs, ces derniers enregistrent un boom de leur fréquentation et le nombre de nouvelles enseignes se multiplie aussi.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in