9:32 - vendredi décembre 9, 2016

PSG: Ibracadabra, Zlatan a encore frappé

Mar 17, 2014 246 Vues Camille L 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Depuis le début de la saison, Magic Paris ne s’était encore jamais imposé face à une équipe du top du classement, en effet, ni à Monaco, ni à Lille, le champion n’était parvenu à remporter les 3 points. C’est désormais chose faite puisque les Parisiens se sont imposés 2-0, sur un doublé zlatanien dès première mi-temps, ce soir au Parc des Princes, face à une équipe de Saint-Etienne motivée, qui aura pourtant su se créer de belles occasions.

Dès les premières minutes, le PSG impose son assurance et sa domination, les joueurs contrôlent tout le jeu, gardent le ballon, ce sont eux qui écrivent l’histoire. Alors que la rencontre est maitrisée déjà parfaitement, le PSG, vexé par une tentative de Tabanou détournée par Sirigu à la 10eme minute, enclenche la seconde et ça pique! Le tout puissant Zlatan inscrit son premier but (14eme). Sur une récupération d’un tir de Matuidi repoussé par la défense stephanoise, le suedois remporte son duel face au gardien vert, le dupant par la gauche. Ça fait 1-0 pour Paris.

Les supporters sont en forme ce soir. Ils chantent pour leur équipe. Zlatan « The one » est ovationé. Les tribunes chantent pour « remercier le Paris-Saint-Germain ». On se demande dans quel état serait le Parc si les tribunes de supporters n’avaient pas été dissoutes, si vivaient encore les Boys, les Tigris et autres crews. Ce serait encore plus gigantesque, ça c’est certain!

Pendant ce temps là sur le terrain, les échanges se font plus musclés, on assiste un méchant coup de coude de Brandao sur Cabaye en milieu de première mi-temps. Il prend d’ailleurs un carton jaune pour ce geste « un peu » moche.

À la 30 eme, Zlatan manque le cadre après un centre trouvé de Lavezzi, il n’est la content, il se venge sur le poteau de but, ben oui faut bien que quelqu’un prenne hein! S’en suit un festival d’occasions pour le club de la capitale, Cavani essaie de reprendre un centre sans contrôle du pied gauche mais ça passe un peu trop haut  (33eme). Ibra, après cinq tirs manqués, finit par marquer sur un centre parfait de Caveni. Et hop! 2-0 à la 41eme minute pour Magic Paris! Caveni lance d’ailleurs une ultime offensive avant la mi-temps sur un coup franc qui caresse la cage du gardien stéphanois. Le score à la pause est de 2-0 pour le Paris Saint Germain.

7773462125_zlatan-ibrahimovic-lors-d-un-entrainement-du-psg-le-28-juillet-2014

Au retour du vestiaire, l’équipe de Saint-Etienne, que Christian Galtier a du sacrément secouer durant la pause, montrent enfin du mordant. Ils enchaînent les occasions, se montrent offensifs, même dangereux. Quelques 5 minutes après la mi-temps, une ébauche de Corgnet vient mourir dans les petits filets parisiens, peu après Sirigu détourne avec succès une frappe de l’entrée de la surface de Trémoulinas. A la 59eme, sur un coup franc, Mollo trouve Guilavogui qui reprend de la tête mais sa tentative n’est pas cadrée.  Moins d’une minute plus tard,  Super Sirigu éloigne encore un tir croisé de l’ancien parisien Mevlut Erding.

Cabaye, souffrant de douleurs au dos, sort sous les applaudissements du Parc, Verrati entre à sa place, et avec lui un peu de fraicheur et de fougue pour Paris qui éprouve quelques difficultés à récuperer les rênes du match. Le rythme s’accentue également lorsque Lavezzi sort, lui aussi sous pluie de satisfaction des supporters, pour laisser sa place au jeune Lucas.  Dès son entrée sur le terrain, le Brésilien manque d’ailleurs une tête (60eme) sur un centre de Jallet.

À la 79eme, on note le silence troublant du Parc alors que Zlatan est cloué au sol après un contact avec Guilavogui. Mais tout va bien, après quelques minutes, Super Zlatan The One se relève et comme régénéré, repart au casse-pipe. L’arène peut respirer, faudrait pas faire la blague trop longtemps, on risquerait de manquer de pompiers pour réanimer tous les supporters qui auraient retenu leur souffle!

Les dix dernières minutes du matchs sont rythmées par les occasions parisiennes, une nouvelle tentative d’Ibra et deux de Caveni, malheureusement peu concluantes.

Le match s’achève sur le score de 2-0 pour le Paris Saint Germain face à Saint Etienne.

Il faut reconnaitre qu’en deuxième période, le jeu parisien n’était pas aussi prenant qu’en première mi-temps. Les Stéphanois, par contre, ont su se créer des occasions, contrairement à une premiere moité de jeu où ils semblaient menottés. Malheureusement, ces derniers n’auront pas su ponctuer leurs actions, et s’inclinent ainsi face au Giant Paris. Un pti truc aussi, mais faut le dire! On a vu Jallet! Il était titulaire et présent jusqu’à la fin, et on en est content (#ilestcontent).

Pour Saint-Etienne, toujours en quatrième position du classement général de Ligue 1, la troisième marche du podium convoitée par l’équipe, peut-être synonyme de place en ligue des champions la saison 2014-2015 et actuellement occupée par Lille, se trouve maintenant à 5 points. Les prochains matchs seront donc décisifs quant à leur présence dans la cour des « très grands » l’année prochaine.

Côté Parisiens, si plus tôt dans la journée, Monaco, en s’imposant 1-3 à Lyon était revenu « au contact » avec seulement 5 points de retard sur le leader PSG, cette réduction d’écart aura été de courte durée puisque le Grand Paris a flegmatiquement repris 3 points ce soir, s’envolant ainsi loin devant avec 8 points d’avance sur le second du classement de ligue 1. 

Existe-t-il une seule équipe en France en mesure de rivaliser avec eux ? Vivement les prochains matchs de ligue des champions, si ils pouvaient engloutir les autres leaders européens comme ils le font avec leurs concurrents de ligue 1, on verrait enfin un club français soulever la Cup !

Vos réactions

Filed in