9:02 - dimanche décembre 11, 2016

Boeing MH370 : A la recherche de l’avion perdu

Mar 22, 2014 221 Vues Mathilde F. 3 Commentaires

Le Monde se mobilise :

   Le 8 mars à 00h41, le Boeing 777 MH 370 de la compagnie Malaysia Airlines disparaît des écrans radars. Il est 1h19 du matin quand une voix se fait entendre  » eh bien, bonne nuit », puis plus rien, à 1h30 l’avion change de trajectoire sans émettre de signal de détresse. Cet avion assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, il transportait 239 personnes : 152 chinois, 38 malaisiens, 7 indonésiens, 6 australiens, 5 indiens, 4 français, 3 américains, 2 canadiens, 2 iraniens, 2 néo-zélandais, 2 ukrainiens, 1 japonais, 1 taïwanais, 1 russe et les 12 membres d’équipage tous malaisiens.

Les transpondeurs permettant de communiquer avec l’appareil ont été désactivé, acte volontaire ou accident, personne ne le sait. Ce qui n’empêche pas de le rechercher, 25 pays sont mobilisés et travaillent en coopération avec la Malaisie pour le retrouver. Parmi eux, on retrouve la France, les États-Unis, la Chine, le Vietnam, l’Australie, la Nouvelle Zélande, l’Angleterre, la Norvège, le Japon, l’Inde et l’Indonésie.

En ce moment, des avions et des navires sillonnent l’océan Indien pour retrouver le Boeing.

Un nouvel espoir pour les familles :

Ce Samedi, la Chine a annoncé avoir repérer avec leurs satellites, deux objets de grandes tailles dans le sud de l’océan Indien à 120 km de l’endroit où l’Australie avait détecté d’autres débris. Les chinois enverront des navires demain pour inspecter la zone.

Les familles en colère, obligés de changer d’hôtel pour permettre d’organiser la réception du grand prix de F1, restent dans l’attente et espèrent de nouveau après cette annonce. Le temps jouent contre les chercheurs qui doivent accélérer leur recherche des boites noires pour qu’on puisse comprendre ce qui s’est passé.

Chacun y va de son hypothèse :

 Après avoir examiné en détails la liste des passagers, les soupçons sont retombés sur les pilotes. Le domicile du commandant Zaharie Ahmad Shah a été perquisitionné. Le simulateur trouvé chez lui au main des américains chargé de l’analyser. L’attentat n’est pas écarté même si les autorités restent prudente sur ce sujet.

 Autre piste, celle en provenance de la société Rolls Royce qui assure avoir reçu des messages automatiques toutes les 30 minutes pendant 5 h ce qui indiquerait que l’avion est resté en vol 4h après avoir disparu.

A bord de l’avion, il y avait 20 membres d’une compagnie américaine nommée Freescale (12 malaisiens et 8 chinois). La société a fait une déclaration confirmant l’information sur son site internet. Certains spéculent un conflit d’intérêt avec d’autres société concurrente qui pourrait être à l’origine d’un détournement mais aucune preuve n’existe pour confirmer cette hypothèse.

D’autres encore font un bon de 13 ans en arrière et rappel le détournement de l’avion responsable de l’attentat du 11 septembre. Ils pensent que le MH370 pourrait devenir un avion « missile de croisière » mais là encore aucune preuve n’est apporté.

La coopération mondiale et la solidarité des nations est tout de même bien présente à l’image d’un site internet spécialement dédié aux recherches.

Affaire à suivre…

Ajout le 24/03/2014 à 15h56 :

L’avion vient d’être retrouvé dans l’océan indien a annoncé le premier ministre Malaisien :

 » C’est avec regret et une profonde tristesse que je dois vous annoncé que le vol MH370 a fini dans le sud de l’océan Indien. » « Aucune des personnes n’a survécu ».

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in