9:40 - mercredi décembre 7, 2016

Top 14 : Clermont reste en tête

Mar 22, 2014 237 Vues Cyprien B. 3 Commentaires
single-thumb.jpg

Clermont affrontait ce vendredi soir Toulon, son dauphin au classement, dans le cadre de la 22e journée de championnat. Une rencontre qui s’annonçait très serrée entre 2 formations aux effectifs bien garnis, avec comme enjeu la première place du Top 14.

Et ce sont les Clermontois qui ont su tirer leur épingle du jeu pour s’imposer 22-16 grâce notamment à un bon jeu au pied de Morgan Parra, et à un essai (le seul du match) de Napolioni NagalaMalgré une seconde période dans laquelle ils ont subi le jeu des Varois, les Auvergnats l’emportent après avoir vu leur adversaire revenir à égalité (16-16).

Morgan Parra a permis à Clermont de l'emporter grâce à sa botte.

Morgan Parra a permis à Clermont de l’emporter grâce à sa botte.

 

Les Toulonnais repartent néanmoins avec le point du bonus, ce qui leur permet de rester à 3 longueurs de leur adversaire du soir au classement, ce qui aura au moins le mérite de consoler le manager Bernard Laporte, qui a écopé ce vendredi en appel d’une prolongation de suspension de trois semaines, suite à ses paroles envers un arbitre il y a quelques semaines. Il passera donc le reste de la saison dans les tribunes.

Toulon Clermont

 

Les Clermontois, eux, sont toujours invaincus à domicile cette saison. Aurélien Rougerie, le capitaine de l’ASM, ne s’estime pas si confiant pour autant en ce qui concerne la suite du championnat : 

« C’est un miracle d’avoir gagné tellement on a fait de fautes. On a encore beaucoup de choses à travailler, la fin de saison arrive à grands pas. C’est un avertissement sans frais. On voulait assurer la victoire, c’est chose faite même si on laisse le point de bonus défensif à cette belle équipe de Toulon. On a fait beaucoup trop de fautes et sur des matches à enjeu comme celui-ci, on ne peut pas prétendre gagner en faisant autant de fautes. On va faire une mise au point dès lundi ».

Frédéric Michalak, l’ouvreur Toulonnais, joue aussi la carte de l’humilité :

« On pouvait espérer mieux au vu de la partition qu’on a eue aujourd’hui. Mais ça reste une grande équipe en face, ils ont été très réalistes. On a encore du boulot, on a vu notamment qu’on n’a pas pris des lancers (en touche, ndlr) importants et ça aurait peut-être pu faire la différence ».

Il faudra pour les deux équipes faire attention jusqu’à la fin de saison au retour des poursuivants. En effet, Montpellier, le Stade Français, Toulouse et Castres sont toujours à l’affût de la troisième à la sixième place. Ce samedi, le haut de tableau risque néanmoins de se décanter, suite au choc entre le Stade Français et Toulouse.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in