4:32 - vendredi décembre 9, 2016

Pas de ministère de la santé, une erreur pour les médecins !

Avr 3, 2014 187 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

La composition du gouvernement a été dévoilé par l’Elysée ce matin et elle fait déjà débat.

Marisol Touraine qui a été nommé ministre des Affaires sociales est toujours en charge de la santé. Mais le nom donné au ministère provoque des réactions négatives notamment de la part des médecins.

L’entourage de madame Touraine qui a été questionné sur le titre du ministère a répondu aux public en expliquant que la santé « est bien dans le périmètre » du ministère qui « reste inchangé ».

Rien n’est précisé concernant la nomination d’un secrétariat d’Etat spécialement dédié à la santé.

François Hollande a pourtant fait de la sécurité sociale et de la santé l’un des piliers de son « pacte de solidarité ».

Le fait que la Santé ne figure plus dans le titre ministériel a suscité  immédiatement de nombreuses réactions, surtout de la part des professionnels.

Mikael Benzaqui, le porte-parole de l’ISNI, principal syndicat d’internes a déclaré :

     « la santé, priorité selon le Président de la République, n’a même pas le droit à un ministère de la santé. »

Le conseil de l’ordre des médecins a fait publié un communiqué où il estime que « l’objectif d’amélioration de la qualité du système de soins ne peut se réaliser sans l’existence d’un ministère de la Santé de plein exercice ». Il espère que cet « oubli » sera réparé.

La FMF (Fédérations des médecins de France) constate « que la santé disparaît de l’énoncé des ministères », eux aussi se sont exprimés par l’intermédiaire d’un communiqué qui souligne :

     « le maintien de Marisol Touraine tient sans doute plus à la solidarité gouvernementale dont elle a fait preuve plutôt qu’à son bilan où l’immobilisme était en marche et le dogmatisme constamment présent. »

Complètement à contre courant des autres groupes de médecins, l’intersyndical national des praticiens hospitaliers a « félicité » Marisol Touraine et l’ISNAR-IMG (internes en médecine générale) se « réjouit de pourvoir inscrire dans la continuité les travaux engagés avec le ministères des Affaires sociales et de la Santé. »

 l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in