9:30 - vendredi décembre 9, 2016

Coupe Davis : Les Bleus l’ont fait !

Avr 6, 2014 242 Vues Cyprien B. 1 respond
single-thumb.jpg

Après avoir été menée 2-0 par les Allemands après les matches de vendredi, l’équipe de France de tennis est parvenue à se qualifier pour les demi-finales de la Coupe Davis.

L’affrontement était pourtant très mal parti : face à une équipe allemande amoindrie, privée de ses meilleurs éléments. Vendredi, lors du premier match, Julien Benneteau s’est effondré 7-6, 6-3, 6-2 face au 96ème joueur mondial Tobias Kemke, après avoir pourtant mené de 4 jeux dans le premier set. Puis ce fut au tour de Tsonga de perdre ses moyens. Le Français avait pourtant eu deux balles de match dans le quatrième set, mais avait finalement concédé le match à son adversaire Peter Gojowczyk, sur le score de 5-7, 7-6, 3-6, 7-6, 8-6.

Menée 2-0, les hommes du capitaine Arnaud Clément ont su se remobiliser samedi dans le double qui opposait la paire Benneteau/Llodra à Kemke et Begemann. Les Bleus se sont lâchés et ont réalisé un match quasi-parfait, encouragés par un public nancéien très bruyant. Au final : 6-1, 7-6, 4-6, 7-5 pour les Français, et de l’espoir pour la journée de dimanche.

Llodra Benneteau

Dans la quatrième confrontation France-Allemagne, Jo-Wilfried Tsonga ne s’est pas fait prier pour littéralement atomiser un Tobias Kemke pourtant combatif. En plus du beau jeu, le public a pu admirer le retour en forme du Français qui s’impose finalement 6-3, 6-2, 6-4.

tsonga

Place ensuite à Gaël Monfils, qui n’a qu’à s’imposer face à Gojowczyk dans le match décisif pour concrétiser l’exploit pressenti par toute l’Equipe de France. C’est un Monfils qu’on pense en plein doute qui se présente sur le court, suite à son tournoi de Miami râté et ses problèmes personnels et physiques. Mais c’est un Monfils conquérant, sûr de lui et impérial qu’ont pu admirer tous les spectateurs présents au Palais des Sports. Après un premier set rapidement expédié (6-1), le Martiniquais a continué sur sa lancée. Grâce à une première balle royale, « la Monf' » n’a concédé à son adversaire aucune balle de break, et n’a perdu qu’un point suite à une première balle, de quoi enflammer les spectateurs. Dans le tie-break de deuxième set, il s’impose 7-0 et finit en beauté au troisième set sur un 6-2 de délivrance.

Les Bleus affronteront en demies la République Tchèque, tombeuse du Japon 5-0. L’Italie, qui a battu la Grande-Bretagne 3-2, sera opposée au vainqueur du duel Suisse-Kazakhstan.

Monfils

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in