9:09 - vendredi décembre 9, 2016

Jean-Noël Guérini part avant d’être renvoyé du PS

Avr 9, 2014 240 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Jean-Noël Guérini, homme politique français, a annoncé le 7 avril qu’il quittait le Parti socialiste. Il était jusqu’alors Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône et sénateur.

Il devance ainsi son exclusion du parti socialiste en ajoutant un petit mot sur Twitter et en publiant un communiqué sur son site internet.

 

Dés le début il explique qu’il se bat avec honneur et détermination pour sa région, les Bouches-du-Rhône et dit qu’il n’abandonne pas le combat. Il continuera donc à faire de la politique mais sans le Parti socialiste alors qu’il était militant depuis 1967.

Il se dit être la cible des socialistes et ne se reconnait plus dans l’équipe.

    « Ce parti, je ne le reconnais plus. Je ne m’ y reconnais plus »

Il attaque le parti en dénonçant une machination à son encontre :

    « depuis maintenant quatre ans je suis la cible d’attaques de socialistes, qui  n’ont eu de cesse de me déshonorer, en distillant bien des contre-vérités, pour jeter le discrédit et la suspicion sur ce que j’ai fait et sur ce que je suis. Ils n’ont eu de cesse d’instrumentaliser une interminable instruction judiciaire qui, certes, me vaut d’être mis en examen, mais dans laquelle je n’ai pas été jugé. »

Il rappelle que le juge d’instruction a écrit en octobre 2012 :

    « le rôle joué par Jean-Noël Guérini est naturellement difficile à cerner et surtout à critiquer. »

Pour rappel, Mr Guérini a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts », « trafic d’influence » et « association de malfaiteurs » le 8 septembre 2012. Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste réclame alors sa démission. Le 5 mars 2013, il est de nouveau mis en examen pour « détournement de fonds publics » et « licenciement abusif ». Puis le 3 juin 2013 pour « corruption passive » et « participation à une association de malfaiteurs » et « atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics ».

Dans son communiqué, il explique qu’aucune preuve n’a été trouvé ou fournit concernant son enrichissement personnel. Ensuite, il s’attaque à la presse qui, à ses eux, l’a condamné et jugé et qui a permis aux socialistes de lui nuire de le détruire.

Il accuse le Parti socialiste de ne pas tenir compte de sa possible innocence et de le critiquer :

    « dans ce contexte, force est de reconnaître que la présomption d’innocence ne vaut rien pour ceux qui viennent de précipiter le parti socialiste et la gauche marseillaise dans un véritable désastre électoral ».

    « Ils critiquent, dénigrent, méprisent, se souciant uniquement de leur avenir personnel. »

Il considère les membres du PS comme des incapables, des irresponsables :

    « je le dis fortement et fermement : j’en ai assez d’être montrer du doigt et d’être pris pour cible par des irresponsables, incapables de parler au peuple de Marseille et dont l’aveuglement a permis de faire élire un maire FN dans le 7ème secteur de la ville peuplé de 150 000 habitants. »

Il conclut sa déclaration par ces mots :

    « j’ai décidé de tourner la  page. Je quitte le Parti socialiste mais je continue la bataille politique. Je reste au service des habitants de ce département en étant aux côtés de celles et ceux pour qui respect et fraternité ne sont pas des mots vides de sens. »

Tout en assurant respecter la présomption d’innocence les leaders socialistes marseillais Patrick Menucci et l’ex-ministre Marie-Arlette Carlotti n’ont cessé de prendre leurs distances avec Mr Guérini multipliant les demandes d’exclusion du PS depuis plusieurs mois.

Harlem Désir, premier secrétaire du PS avait annoncé dès septembre que la procédure d’exclusion du parti avait été enclenchée.

Alain Fontanel, secrétaire national des fédérations assure que l’exclusion de Mr Guérini était prévu depuis mercredi et qu’il avait informé l’intéressé par téléphone le lundi 7 avril.

Le divorce est donc définitivement consommé entre Jean-Noël Guérini et le Parti socialiste.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in