L’ancien maire de Toulouse (de 1983 à 2001, longévité enviable) et” Défenseur des droits”,  Dominique Baudis a succombé jeudi matin à un cancer généralisé à l’hôpital du Val-de-Grâce à Paris. Il était âgé de 66 ans.

Il avait fait ses premières armes avant d’entrer en politique comme  journaliste correspondant à l’étranger puis présentateur du JT sur plusieurs chaînes.

Il succéda à son père à la mairie de Toulouse en 1983 puis il fut également député de la Haute-Garonne de 1986 à 2002. Autre mandat notable : celui de député européen (élu en 1984 puis réélu en 1994 et 2009).

Homme d’une grande culture, il a ainsi présidé le comité éditorial du Figaro, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) puis l’Institut du monde arabe (IMA).

Son nom reste également hélas attaché et entaché à la terrible rumeur dont il fut victime en 2003 dans «l’Affaire Allègre».

Il était profondément épris de la ville de Toulouse dont il arborait fièrement les couleurs.En juin 2011, il avait été nommé «Défenseur des droits» par le Président de la République, étrennant cette fonction totalement nouvelle.l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…