5:03 - jeudi décembre 8, 2016

Terpstra a surmonté l’Enfer du Nord !

Avr 13, 2014 199 Vues Cyprien B. 0 Commentaires

La 112ème édition du Paris-Roubaix a été remportée ce dimanche après-midi par le Hollandais Niki Terpstra.

Bien que moins accidentogène que les autres années (« seulement » 55 abandons) , la course a comme chaque année été rythmée par les chutes et les crevaisons des coureurs, qui étaient 199 à s’élancer de Compiègne dimanche matin pour parcourir les 257 km de course, dont 51 de pavés. Parmi les grands noms, seul le Norvégien Alexander Kristoff n’a pas pu terminé la course, suite à un accident et des crevaisons à répétition.

Fabian Cancellara, vainqueur l’an dernier, et récemment vainqueur du Tour des Flandres, partait avec le statut de grand favori, tandis que d’autres, tels que Van Avermaet, Boonen ou Sagan figuraient comme des prétendants à la victoire. Mais personne ne pouvait imaginer que le final réunirait autant d’hommes capables de gagner. Après avoir repris la traditionnelle échappée matinale, le peloton a éclaté sous les attaques du nerveux Tom Boonen, qui pouvait là remporter son cinquième titre sur l’Enfer du Nord, qui aurait fait de lui le recordman de l’épreuve. Après plusieurs tentatives, suivies de contre-attaques, un groupe de onze coureurs s’est finalement formé à neuf kilomètres de l’arrivée, composé entre autres de Cancellara, Vanmarcke, Boonen, Terpstra, Wiggins, Sagan et Degenkolb.

Après une vaine tentative de Bradley Wiggins, Terpstra a compris qu’il ne pourrait pas s’imposer s’il restait en compagnie de garçons aussi rapides au sprint. Ainsi, le Néerlandais a placé une accélération à 6 km de la ligne d’arrivée. Personne ne sera plus capable de le rattraper, et le coureur Oméga Pharma Quick Step finira en solitaire dans le célèbre vélodrome de Roubaix, 20 secondes devant ses poursiuvants.

L'attaque de Niki Terpstra dans les derniers kilomètres.

L’attaque de Niki Terpstra dans les derniers kilomètres.

Derrière, le sprint pour la deuxième place est remporté par John Degenkolb, devant Fabian Cancellara, qui grimpe une fois de plus sur le podium. Le premier Français, Arnaud Démare, termine à la 12ème place.

Le top 10 :

  1. Terpstra (NED – Oméga Pharma-Quick Step)
  2. Degenkolb (ALL – Giant-Shimano)
  3. Cancellara (SUI – Trek)
  4. Vanmarcke (BEL – Belkin)
  5. Stybar (CZE –  OPQS)
  6. Sagan (SVK – Cannondale)
  7. Thomas (GBR – Sky)
  8. Langeveld (NED – Garmin-Sharp) 
  9. Wiggins (GBR – Sky)
  10. Boonen (BEL – OPQS)

Dans l’autre grande course de la semaine, le Tour du Pays Basque, Alberto Contador a brillé, en ne lâchant pas la tête du général de la première à la dernière étape. Il devance le Polonais Kwiatkowski et le Français Jean-Christophe Péraud.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in