9:10 - jeudi décembre 8, 2016

En Corée du Sud un père laisse mourir son enfant pour jouer aux jeux vidéos !

Avr 16, 2014 193 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

 Mardi 15 avril, un homme de 22 ans est arrêté par la police sud-coréenne, soupçonné d’avoir laissé son enfant mourir de faim. Il passait des journées entières à jouer aux jeux vidéos plutôt que s’occuper de son petit garçons de deux ans.

La police a identifié le joueur sous le nom de Chung. Il a été arrêté lundi après la découverte du corps décomposé de l’enfant dans un sac poubelle près de Daegu (sud-est). L’épouse du jeune homme travaillait dans une usine loin du logement et avait laisser son mari chômeur s’occuper de l’enfant. Mais Chung était toute la journée dans des cybercafés et rentrait seulement tout les 2/3 jours pour nourrir son fils. Le 7 mars quand il est rentré chez lui son enfant était mort. Le corps est resté sur place pendant plus d’un mois !

Il l’a ensuite mis dans un sac poubelle et jeter dans le jardin à quelques centaines de mètres ! C’est lui qui a prévenu la police de la disparition de l’enfant et a reconnu plus tard qu’il s’était débarrassé du corps. En 2009, une affaire semblable avait choqué le pays. Un jeune couple avait laissé mourir de faim leur bébé de trois mois pendant qu’ils jouaient sur internet. Il jouait à un jeu qui consistait à élever un enfant virtuel pendant que leur enfant était laissé à l’abandon.

Le ministre des Sciences a lancé une enquête nationale en 2013 concluant que 7 % des 50 millions de sud-coréens présentait « un risque élevé » d’addiction à internet. Parmis eux 11,7 % sont des adolescents.

La Corée du Sud est l’un des pays les plus connectés au monde, 75 % des habitants ont un smartphone.

Cette affaire devrait alimenter le débat sur l’addiction aux jeux vidéos. Le parlement réfléchit au passage d’un loi qui classerait cette activité dans la même catégorie que les drogues, l’alcool et les paris.

L’addiction à internet peut se traduire par une grosse anxiété en cas d’absence d’accès à internet et une utilisation qui rend difficile de mener une routine quotidienne normale.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

News Feed
Filed in