Une femme transsexuelle d’origine péruvienne a été interpellée sous l’emprise de l’alcool à l’aéroport de Nice. Elle a tenté délibérément de contaminer les policiers avec le virus du Sida.

Alors qu’elle était en cellule de dégrisement, elle s’est tailladé les bras avec un verre en plastique découpé et déclaré qu’elle avait le sida.

Delphine Allemand, directrice départementale adjointe de la PAF (Police de l’Air et des Frontières) a précisé que « des collègues ont été griffés avec la volonté délibérée de les contaminer ». Six policiers sont entrés dans la cellule pour la maîtriser, pour l’empêcher de se blesser contre les murs.

Quatre agents ont été envoyé à l’hôpital, trois pour griffure aux avants-bras et au visage et l’autre pour une entorse. Il s’agit d’une « tentative alarmante » pour contaminer autrui même si les risques de transmission du virus du Sida s’avèrent très faibles.

Cet incident a entraîner une mise sous traitement préventif pour les policiers qui vont devoir prendre des cachets pendant plusieurs mois.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Mathilde F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…