L’ancienne première dame de France qui a passé plusieurs semaines en Inde reste toujours aussi engagée, et a décidé de partir en Haïti.

La journaliste qui se bat depuis des années pour les enfants,va selon le Parisien partir quelques jours, du 5 au 9 mai aux côtés du Secours Populaire. Ce pays est aujourd’hui en reconstruction après le tragique épisode de 2010 qui a coûté la vie a environ 250 000 personnes.

Valérie Trierweiler a donc pour mission d’inaugurer une station d’eau potable, mais aussi de visiter écoles et hôpitaux psychiatriques. Elle aura également l’occasion de rejoindre Lilian Thuram,  présent à Port-au-prince avec sa fondation contre le racisme.

Réussir à tenir ses engagements humanitaires malgré une rupture difficile et très médiatisée nous prouve que Valérie Trierweiler, reste une femme forte.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Laura P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Les conclusions du dernier rapport sur le tabagisme mondial en 2018

La Fondation pour un monde sans fumée (Foundation for a smoke-free world) a présenté, lund…