9:10 - dimanche décembre 4, 2016

L’A86 se retrouve sous l’eau !

Mai 2, 2014 242 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Une station de pompage des eaux pluviales en Seine-Saint-Denis a été vandalisée, des câbles ont été volés, ce qui a entraîné d’importantes inondations sur l’A86, l’un des principaux axes routiers d’Île-de-France.

Des pompes de relevage utilisées pour évacuer l’eau qui se situe à un niveau inférieur au réseau d’égouts ont été détériorées et des câbles d’alimentation ont été dérobés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Comme les pompes ne marchaient plus, l’eau est montée et une partie du périphérique de l’Île-de-France à hauteur de La Courneuve a été inondée. Depuis 4h00, des pompes autonomes et des camions citernes se relaient pour résorber l’inondation.

Ce vendredi à 14h53 le secteur de liaison entre l’A1 vers Paris et l’A86 vers Nanterre était toujours fermé. Les automobilistes devaient rouler sur deux voies au lieu de quatre dans chaque sens de l’A86. Ces dispositions prises pour endiguer l’inondation continueront jusqu’à une durée indéterminée selon Sytadin, le service d’information routière de la direction des routes d’Île-de-France.

Les automobilistes sont invités à prendre le périphérique plutôt que l’autoroute A86 pour circuler dans ce secteur. Pour être informer du déroulement de la situation, les usagers peuvent se rendre sur le site www.sytadin.fr ou utiliser leur smartphone : m.sytadin.fr. Il est recommandé d’être attentifs  aux déplacements à effectuer et à écouter France Bleu Île-de-France sur 107.1 pour éviter de se retrouver coincé dans les embouteillages.

Peine encourue pour l’acte de vandalisme :

Il est passible d’une amende de 3 750 euros et d’un travail d’intérêt général, si les dommages matériels sont considérés comme légers.

En cas de dommages importants, le ou les auteurs risquent 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Concernant les dégâts causés par la détérioration de la station de pompage, la peine pourrait être accentuée parce qu’elle présente un danger pour les personnes et qu’elle vise un bien public.

Les peines prononcées sont adaptées aux circonstances, à la personnalité et à l’âge de l’auteur.

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in