9:10 - lundi décembre 5, 2016

Tentative d’organisation d’un congrès antisémite avortée

Mai 4, 2014 178 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Dimanche après-midi, près de 500 personnes ont voulu participer à un congrès antisémite à Bruxelles auquel Dieudonné était invité. Ce rassemblement étant interdit, la police est intervenue en dispersant les gens présents à l’aide de canons à eau. Une bonne douche pour les antisémites qui sont repartis des lieux sans être inquiétés par les autorités qui n’ont effectués aucune interpellation.

Le député belge Laurent Louis (extrême droite), un des organisateurs du rassemblement et du congrès anti-sioniste qui devait avoir lieu à Anderlecht a déclaré :

    « C’est fini. Que tout le monde se disperse dans le calme. On nous matraque, je ne veux pas qu’il y ait de blessés. On a gagné, on a montré notre pouvoir, on a montré que la violence est de leur côté pas du nôtre ».

Une quarantaine de personnes sont restés devant l’entrée du bâtiment censé recevoir le « congrès de la dissidence ». L’événement était annoncé en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupe d’extrême droite « Debout les Belges! » du député Laurent Louis. Immédiatement, les associations contre le racisme et l’antisémitisme ont fait par de leur indignation.

Le maire d’Anderlecht Eric Thomas a réagi en mettant en place un arrêté interdisant le rassemblement et toute manifestation de soutien ou de réprobation. Les organisateurs avait toutefois appelé à se rendre sur les lieux « en famille, dans le calme et la bonne humeur ». Certains manifestants se sont présentés avec des ananas  qu’ils ont ensuite jetés sur les forces de l’ordre. Ce fruit est devenu symbolique depuis que Dieudonné a chanté une chanson nommée « Shoah nanas ».

Pourquoi une telle montée de l’antisémitisme ?

Depuis quelques temps, plusieurs manifestations antisémites se sont déroulés en France. Cette montée de l’antisémitisme est principalement dû à la progression d’une branche de la religion juive, les sionistes. Il semblerait qu’il soit nombreux à occuper des postes de direction très importants qui leur permettent de prendre des décisions qui touchent des populations entières. En prenant l’exemple d’Israël, il est reproché à Benjamin Netanyaou de ne pas favoriser la paix avec les palestiniens et d’être responsable de beaucoup de mort. Sur internet, de nombreux sites dénoncent l’extrémisme de la politique israélienne. S’ajoute à cela la présence de lobbies israéliens aux États-Unis et la mayonnaise est prise, la propagande anti-sioniste se déploie sur le net comme une traînée de poudre.

D’un côté, nous avons les dirigeants occidentaux qui jurent appliquer à la lettre la démocratie et de l’autre, les opposants qui dénoncent une fausse démocratie qui ne bénéficie qu’aux sionistes. Ce cocktail détonnant d’information interroge beaucoup d’internautes et participe à la montée de l’antisémitisme pas seulement en France mais aussi dans de nombreux pays occidentaux. Comme les gouvernements divers ne réagissent pas, c’est comme s’ils admettaient un fond de vrai dans les théories antisémites, ce qui amplifie encore plus la haine de cette branche religieuse.

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in