3:18 - jeudi mai 25, 2017

Il était une fois l’Orient Express…

411 Vues Eric F. 0 Commentaires

Dans toute sa splendeur d’antan, l’Orient Express, ressuscité tel un phénix au faîte de son zénith, fait une halte déjà entamée et très remarquée et qui se poursuit jusqu’au 3 aout sur le parvis et à l’intérieur de l’IMARABE (Institut du Monde Arabe).

L’Orient Express, icône inoubliable de l’Art Déco, a émerveillé toute une flopée de voyageurs, véritable sésame sur rails leur ouvrant les portes de l’Orient.

Rendue possible grâce au concours de la SNCF, cette exposition de grande envergure est conçue en deux parties :

Tout d’abord, c’est un train d’époque qui s’offre aux yeux ébahis de tous sur le parvis de l’Institut. Il est composé d’une locomotive et de trois wagons prestigieux. Après avoir longé un quai de gare reconstitué, le visiteur peut pénétrer à l’intérieur du train mythique pour se promener au sein de la voiture-bar-restaurant « Train-bleu » visible dans le film Le Crime de l’Orient Express, d’une voiture-couchettes « Orient-Express » et d’une voiture-salon « Lalique ». Les wagons feutrés et luxueux, sont garnis d’objets ayant appartenu à des voyageurs, et sont porteurs d’une vive émotion.

La visite continue à l’intérieur de l’Institut du Monde Arabe, qui a constitué un véritable « Musée de l’Orient Express » d’une richesse documentaire incommensurable : sur deux étages, malles, affiches, photographies, documents d’époque permettent de comprendre les origines de l’Orient Express, et de saisir la personnalité de son « inventeur », Georges Nagelmackers, créateur de la Compagnie des Wagons-Lits et concepteur de l’Orient Express, mis en service en 1883. Les questions liées à la dimension géopolitique de l’époque y sont également développées.

Nul doute que ce prélude séduisant au voyage vous donnera envie d’embarquer pour un Paris-Istanbul !

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

 

Vous aimerez lire

« Spirou » passerait-il à l&... Un changement de cap inédit se produit chez l'hebdomadaire des enfants sages, l’institution de la BD franco-belge de Marcinelle créée en 1938.Spir...
Altruisme : les enfants athées seraient plus génér... À en croire l'étude ci-dessous, l'éducation chez les familles croyantes n'engendrerait pas des enfants plus "généreux". Second détail sociétal : contr...
Suivre les vents solaires en direct à Paris …... C'est en effet l'objectif de l'artiste Laurent Grasso avec son projet Solar Wind. Deux tours de bétons de 4m de hauteur seront inaugurées demain, lund...
« Rendez-vous aux jardins » ... Visites guidées, conférences, expositions : 1,5 million de visiteurs sont escomptés durant ces trois journées dont l'organisation incombe au ministère...

Vos réactions