La critique n’est pas tendre avec “Grace de Monaco”, d’Olivier Dahan, en ouverture du 67e Festival de Cannes.

Depuis des mois, le film essuie une mauvaise publicité. Il y a eu d’abord un désaccord entre le réalisateur Olivier Dahan et le producteur Harvey Weinstein, puis l’appel au boycott de la famille Grimadi, Albert II, Caroline et Stéphanie, estimant qu’il s’agit d’ un détournement de l’histoire familiale et tourné à des fins purement commerciales .

Le film d’Olivier Dahan, présenté ce mercredi matin à la presse, devant un parterre de critiques peu convaincus.

Beaucoup déplorent le manque d’émotion.
Le Daily Telegraph fait état d’un

« mélodrame fantastiquement idiot.

D’autres regrettent que Nicole Kidman se soit égarée dans ce

« mauvais remake méditerranéen du Discours d’un Roi »,

Peter Bradshaw, du Guardian,n’a pas été tendre non plus :

« Naomi Watts avait mis la barre très haute l’an dernier avec le désastre du biopic sur Lady Di. Mais Nicole Kidman l’a surpassée : ce film sur Grace Kelly est une époustouflante catastrophe. »

Olivier Dahan a toujours tenu à mettre en avant son « droit à la fiction ». D’ailleurs on a droit à la mention « Ceci est une fiction inspirée de faits réels. »

Toutes ces critiques n’empêcheront la sortie du film aux Etats-Unis. Après moults réflexions, Harvey Weinstein a annoncé qu’il distribuera bien Grace de Monaco sur le territoire américain.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Ek1n1REhuWg&w=560&h=315]

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Malay N.
Load More In Ciné

Découvrez aussi

Deadpool 2 : Ryan Reynolds entouré de son équipe de tournage pour la minute de silence en hommage à la cascadeuse tuée

Deux jours après le terrible accident de moto qui a coûté la vie à une cascadeuse qui part…