1:32 - lundi décembre 5, 2016

Le Festival de Cannes : toute la mesure de sa démesure !

Mai 16, 2014 228 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le Festival de Cannes, c’est celui de la démesure. Quelques données indubitables pour en attester :

20 millions d’euros : le budget du Festival est donc conséquent. La moitié provient de fonds publics grâce à l’aide précieuse et pérenne du Ministère de la Culture (Centre National de la Cinématographie), de la municipalité de Cannes et d’autres collectivités territoriales plus grandes (le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil Général des Alpes Maritimes). Le reste du coût puise sa source dans les apports de groupements professionnels, partenaires institutionnels et sociétés privées, partenaires officiels du Festival.

– 12.000 : le nombre des professionnels participant au « marché du film », ce qui en fait le plus couru du monde.

– 4.580 : le nombre des journalistes présents pour assurer la couverture médiatique de  l’événement. Leur nombre n’était « que » de 700 en 1966.

– 1.700 : le chiffre qui peut paraître colossal des longs métrages visionnés par le Festival pour seulement 18 concourant pour la Palme d’Or et 20 retenus dans la section des jeunes talents « Un Certain Regard ».

– 60 : la longueur en mètres du légendaire tapis rouge qui recouvre les 24 marches du Palais des Festivals, gravies à longueur de journée par des gens du milieu du cinéma habillés soit en smoking ou portant de longues robes avant d’assister aux films en compétition et aux séances spéciales.

– 19 : le nombre des feuilles d’or 18 carats de la Palme. C’est le joaillier suisse Chopard qui fabrique la célèbre récompense, posée sur un coussin de cristal de roche.

– 8 : les réalisateurs notoires qui ont remporté deux fois la récompense ultime si convoitée : Francis Ford Coppola, Shohei Imamura, Billie August, Emir Kusturica, les frères Dardenne (une Palme pour deux), Michael Haneke et aux balbutiements du Festival le Suédois Alf Sjöberg.

– 4 : le nombre des années où le Festival n’a pas pu avoir lieu. En 1939, où il avait été stoppé net par les prémices de la Seconde Guerre Mondiale, en 1948 et 50 par manque de financements, et en 1968, où il a été interrompu par le ressac insurrectionnel de mai.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in