Dix jeunes adolescents ont été pris en flagrant délit de vol ce matin par la police, rue de Solférino dans le 7ème arrondissement de la capitale. Les jeunes hommes étaient en train de s’attaquer à une borne de “Vélib” en arrachant les vélos aux bornes lorsqu’ils ont été aperçus par les policiers.

Immédiatement interpellés, et placés en garde à vue, les jeunes devraient être prochainement présentés à un juge d’instruction. Ces derniers devront effectuer des travaux d’intérêt général dans les ateliers de réparation des Vélib. Une alternative à la prison que propose depuis plus d’un an la mairie de Paris pour faire prendre conscience aux délinquants et ceux qui dégradent les stations vélibs, que ces dégradations représentent de lourdes pertes économiques pour la ville de Paris.

Mis en circulation en 2007, les vélibs ont connu un succès fulgurant dans Paris et les trente commune situées autour de la capitale. Mais de nombreux vols et actes de vandalismes ont également été en hausse de près de 54% entre 2007 et 2008. Les premières causes rapportées sont du pure et simple vandalisme mais de nombreux vols de vélos ont été constatés dans les banlieues de la capitale. Ces vols sont principalement liés à des trafics de vélos vers l’Afrique et l’Europe de l’Est. Les services de vélib réparent chaque jour près de 1500 vélos, ce qui mobilise ainsi près de 400 employés à plein temps répartis dans les 10 ateliers de Paris.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.