3:13 - dimanche décembre 4, 2016

Critérium du Dauphiné : déjà un duel Froome-Contador à l’arrivée

Juin 9, 2014 247 Vues Cyprien B. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

La deuxième étape du Critérium du Dauphiné se déroulait ce lundi entre Tarare, dans le Rhône, et le col du Béal (Loire). Après une première étape qui n’a pas creusé de gros écarts, l’étape du jour était plus à même de chambouler le classement. Même si le parcours n’est pas très long (156km), l’arrivée est située en haut d’un col hors-catégorie.

Ce relief a profité à l’l’inévitable Christopher Froome, qui remporte les deux premières étapes de ce Critérium. En plus de conserver son maillot jaune, et même d’augmenter son avance, le favori de l’épreuve à pu juger son niveau à quelques semaines du Tour de France, ainsi que celui de ses principaux concurrents.

La course

Dès les premiers hectomètres, le Francilien de la Team Europcar Kévin Reza a lancé l’échappée du jour. Il est rejoint quelques kilomètres plus tard par Alexis Gougeard (FRA – AG2R), Mathias Brandle (AUT – IAM), Alessandro De Marchi (ITA – Cannondale) et Thomas Damuseau (FRA – Giant).

Reza et Damuseau mènent l'échappée

Reza et Gougeard mènent l’échappée

La première difficulté de la journée, la côte de St-Marcel-l’Eclairé (catégorie 2) voit Reza passer en tête, devant l’Italien et les deux autres Français. Le coureur d’Europcar inscrit 10 points est s’empare provisoirement du maillot à pois. Peu après, il prend les 3 points distribués au premier en haut de la côte d’Albigny (catégorie 4).

Au kilomètre 91, Reza continue sa récolte de points aux sommets de la côte du Bard (catégorie 2) et du col de la Croix de l’Homme Mort (catégorie 2) ; et s’assure presque de porter la tunique à pois demain. En haut du col des Pradeaux (catégorie 3), c’est encore lui qui passe le premier.

Reza a récolté les points de montagne toute la journée.

Reza a récolté les points de montagne toute la journée.

A 26km de l’arrivée, le sprint intermédiaire est remporté par Brandle, devant Damuseau et De Marchi.

Alors que l’avance de l’échappée est montée jusqu’à 4’20 » dans l’après-midi, et qu’elle était encore de 3’45 » à 17km de l’arrivée ; les secondes ont fondu et la tête du peloton est revenue dans les 10 derniers kilomètres. De Marchi, le plus à l’aise du groupe, a essayé d’y aller seul, mais n’a pas tenu très longtemps.

Durant l’ascension (13.6km), plusieurs grimpeurs se sont fait lâcher par la tête de course, notamment Ryder Hesjedal (CAN – Garmin-Sharp), Sylvain Chavanel (FRA – IAM), Jean-Christophe Péraud (FRA – AG2R), Michal Kwiatkowski (POL – Omega-Pharma-Quick-Step) ou encore Tejay Van Garderen (USA – BMC).

A 5km de la ligne, Chris Froome décide d’attaquer, sans doute pour juger l’état de forme de ses concurrents. Seul Alberto Contador parvient à le suivre, et les deux hommes se rassoient rapidement pour attendre les poursuivants. Puis c’est au tour de Wilco Kelderman (NED – Belkin) d’attaquer, à plusieurs reprises, en vain. Nibali (ITA – Astana) à la surprise générale, n’a pas su suivre le groupe Froome, et est un petit peu sorti de la course à la victoire finale aujourd’hui.

A 2km du sommet se forme un groupe de 6 coureurs avec le Britannique et son rival espagnol, accompagnés de Van den Broeck (BEL – Lotto-Belisol), Kelderman, Nibali et Andrew Talansky (USA – Garmin-Sharp). A quelques centaines de mètres de l’arrivée, Froome accélère, toujours en restant assis, dans son propre style. Seul Contador arrive à le suivre, mais le Madrilène ne parviendra jamais à passer devant. Le maillot jaune remporte la deuxième étape et accroît son avance au jeu des bonifications.

Froome Contador E2 arrivee

L’étape de demain

Demain, les coureurs repartiront d’Ambert pour rallier Le Teil, en Ardèche. L’étape mesure 194km, et devrait être plus facile qu’aujourd’hui pour les rouleurs. Avec seulement deux difficultés (de seconde catégorie), dont la dernière à 45km de la ligne, la victoire devrait revenir à un sprinteur, à moins que l’échappée aille au bout, mais cette dernière hypothèse est moins probable. Chris Froome partira avec le maillot jaune, tandis que le maillot blanc de meilleur jeune sera sur porté par Wilco Kelderman. Le maillot vert, qui devait revenir au vainqueur du jour, sera arboré par Alberto Contador. Le maillot de grimpeur sera sur les épaules du Français Kévin Reza.

profil E3

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in