La Cour pénale internationale a pris aujourd’hui la ferme décision de juger l’ancien président de la Côte d‘Ivoire, Laurent Gbagbo. Elle devait choisir entre un procès ou une remise en liberté.

Laurent Gbagbo, 69 ans, est accusé par la CPI d’être « co-auteur indirect » – c’est-à-dire le donneur d’ordre – de quatre chefs de crimes contre l’humanité perpétrés durant la crise  de transition sanglante de l’exécutif de novembre 2010. Laurent Gbagbo avait alors refusé d’admettre la victoire de son adversaire Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010 et la situation a dégénéré avec un bilan effroyable de 3000 morts.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

États-Unis : Une nourrice sauve un enfant de 3 ans pendant un cambriolage

C’est ce qu’on appel une nounou efficace ! Une jeune femme qui gardait un peti…