2:36 - vendredi décembre 9, 2016

Critérium du Dauphiné : Bakelants, enfin !

Juin 13, 2014 240 Vues Cyprien B. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Ce vendredi se déroulait la sixième étape du Dauphiné, entre Grenoble et Poisy (178km). Comme prévu, l’échappée du jour est allée jusqu’au bout. C’est Jan Bakelants qui s’est imposé en Haute-Savoie, après trois jours passés à l’avant en quête d’une victoire. Le Français Julien Simon termine 10ème.

La course

Dès la sortie de Grenoble, les tentatives n’ont pas manqué en tête de peloton pour lancer l’échappée matinale, en vain. Le bon groupe s’est finalement détaché au kilomètre 29. 13 coureurs sont alors présents, dont Westra (NED – Astana), Paulinho (POR – Tinkoff-Saxo), Ligthart (NED – Lotto-Belisol), Voigt (ALL – Trek), Bakelants (BEL – OPQS), et les Français Julien Simon (Cofidis), Jean-Christophe Péraud (AG2R) et Thomas Damuseau (Giant-Shimano).

CDD 2014 - Etape 6 - Grenoble - Poisy - 13/06/2014 - Les 16 échappés

L’échappée du jour

Le peloton a lâché prise, laissant aux attaquants le soin de décider du déroulement de la course. L’écart est ainsi monté jusqu’à 6 minutes en milieu de course.

Une étape très calme jusqu’au kilomètre 158, où Lieuwe Westra et Pim Ligthart ont tous les deux attaqué leurs compagnons d’échappée, rejoints peu après par Jan Bakelants. Les trois hommes s’organisent très bien et parviennent à creuser un petit écart sur les 13 poursuivants.

Les trois hommes partent seuls.

Les trois hommes partent seuls.

Dans la côte de Ronzy, Pim Ligthart se fait distancer et ne reviendra pas. Le Hollandais était trop juste pour passer cette difficulté aussi rapidement que ses concurrents.

A l’avant du peloton, Chris Froome est victime d’une chute. S’il est parvenu à revenir dans le groupe et n’a donc pas perdu de temps, le Britannique, maillot arraché et le côté gauche en sang, risque de payer ce week-end lors des deux étapes les plus difficiles de l’épreuve.

Les dégâts causés par le chute.

Les dégâts causés par le chute.

Dans les derniers kilomètres, les deux hommes de tête s’observent et tentent quelques attaques, jamais décisives. Derrière, Ligthart est repris par les poursuivants. A 200m de l’arrivée, Westra se décide à lancer l’offensive, mais le Belge réagit vite et le coiffe devant la ligne, après s’être fait une petite frayeur le long des barrières. Le peloton arrivera 4 minutes plus tard, permettant au vainqueur du jour de faire un bon au classement, et de faire son entrée dans le top 15.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in