9:21 - dimanche décembre 4, 2016

Mondial 2014 : le bilan après deux semaines de compétition

Juin 23, 2014 235 Vues Cyprien B. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Toutes les équipes ont joué leur second match, ce qui veut dire qu’on connaît d’ores et déjà quelques équipes qualifiées pour les huitièmes, mais aussi quelques pays éliminés. Voici le bilan de la deuxième semaine de compétition, groupe par groupe.

Quelques stats

32 matches se sont joués à travers le Brésil depuis la cérémonie d’ouverture, pour un total de 94 buts, soit près de 3 buts par rencontres. Les deux meilleures attaques de la compétition sont celles de la France et des Pays-Bas (8 buts chacune). Le Mexique et le Nigéria sont les deux seules équipes à n’avoir encaissé aucun but. Pour ce qui est des flops, la Grèce et l’Iran n’ont pour l’instant inscrit aucun but, alors que l’Espagne est le moins bonne défense : la Roja a déjà encaissé 7 buts !

5 joueurs sont en tête au classement des buteurs : Arjen Robben (Pays-Bas), Robin van Persie (Pays-Bas), Thomas Müller (Allemagne), Enner Valencia (Equateur) et surtout Karim Benzema (France) ont tous inscrit 3 buts lors de leurs deux premiers matches. Le Français est également le joueur qui tire le plus : il a tenté sa chance 12 reprises depuis le début de la compétition. Le meilleur passeur est Cuadrado (Colombie), auteur de 3 passes décisives en 2 matches.

karim_benzema_r_2843848b

Groupe A

Rien n’est joué dans ce groupe avant les derniers matches de poules qui opposeront ce lundi soir le Brésil au Cameroun et la Croatie au Mexique. La seule certitude concerne l’élimination du Cameroun, qui n’a marqué aucun point en deux matches. La qualification va donc se jouer entre la Brésil, à qui un match nul suffirait, et la Croatie et le Mexique, qui s’affronteront ce lundi soir. En cas de match nul, les Croates se qualifieraient à la différence de buts.

Neymar, star de la seleçao .

Neymar, star de la seleçao .

Groupe B

Le groupe B est le seul dont les sortants sont déjà connus. Avec deux victoires contre l’Australie et l’Espagne, le Chili et les Pays-Bas, meilleure attaque du Mondial avant la France (8 buts en 2 matches) sont déjà assurés de jouer les huitièmes de finale, avant même de jouer leur troisième rencontre. Ils s’affronteront ce lundi à 18h, pour se disputer la première place du groupe. L’Espagne, quant à elle, essaiera de sauver l’honneur face à l’Australie, après deux défaites surprenantes.

Les Espagnols sont dépités après leur élimination contre le Chili.

Les Espagnols sont dépités après leur élimination contre le Chili.

Groupe C

La Colombie est qualifiée avant son troisième match face au Japon, ce mardi à 22h. Les coéquipiers de James Rodriguez ont se sont rendu les matches faciles, en s’imposant 3-0 contre la Grèce et 3-2 contre la Côte d’Ivoire. Ces deux adversaires s’affronteront d’ailleurs dans le même temps que Colombie-Japon, pour jouer la qualification. Les 3 équipes peuvent encore accrocher la seconde place qualificative, même si les Ivoiriens semblent être favoris.

J.Rodriguez avait ouvert le score face aux Elephants.

J.Rodriguez avait ouvert le score face aux Elephants.

Groupe D

Cette poule est sans doute la plus surprenante. Elle voyait s’affronter trois cadors du football mondial : l’Italie, l’Uruguay et l’Angleterre, ainsi que le Costa Rica, petite équipe d’Amérique centrale, très peu connue en Europe, dont un seul joueur évolue dans un grand championnat européen (Júnior Díaz, en Bundesliga). Étonnamment, c’est cette petite équipe qui est pour l’instant en tête, avec 6 points remportés face à l’Uruguay (3-1) et l’Italie (1-0). Assurée de disputer le prochain tour, les Ticos joueront mardi soir contre l’Angleterre, déjà éliminée. L’Italie et l’Uruguay, avec une victoire et une défaite chacun, se départageront également mardi. Le gagnant devrait affronter la Colombie en huitièmes, à moins que le Costa Rica ne perde conte les Anglais, ce qui opposerait les deux équipes américaines. En cas de match nul, l’Italie obtiendrait la deuxième place, avec une meilleure différence de buts.

Les joueurs costa-ricains célèbrent leur victoire sur l'Italie.

Les joueurs costa-ricains célèbrent leur victoire sur l’Italie.

Groupe E

En tête du groupe E, on retrouve l’équipe de France, qui compte 3 points d’avance sur la Suisse et l’Equateur. Les Bleus sont quasiment qualifiés, mais il est encore possible, en cas de lourde défaite contre l’Equateur mercredi soir, qu’ils rentrent directement en France. Si on éloigne cette hypothèse, très peu probable, la seconde place va se jouer entre l’Equateur et la Suisse. Les Helvètes joueront mercredi contre le Honduras. Ils partent donc favoris pour la qualification.

Les Bleus ont quasiment assuré leur qualification face à la Suisse (5-2)

Les Bleus ont quasiment assuré leur qualification face à la Suisse (5-2)

Groupe F

L’Argentine est logiquement qualifiée dans ce groupe F, après ses deux victoires, qui n’ont pourtant pas été si simples, face à la Bosnie (2-1) et l’Iran (1-0). La Bosnie-Herzégovine est étrangement éliminée avant même d’affronter l’Iran mercredi soir. L’Iran qui peut encore espérer se qualifier, si le Nigéria perd contre l’Argentine. Au prochain tour, les coéquipiers de Lionel Messi joueront à priori contre la Suisse ou l’Equateur, alors que la France affrontera l’Iran ou le Nigéria.

Messi est le seul buteur de l'Albiceleste pour le moment.

Messi est le seul buteur de l’Albiceleste pour le moment.

Groupe G

Dans ce groupe, l’Allemagne semblait favorite après son écrasante victoire 4-0 sur le Portugal. Mais la mannschaft a buté sur une bonne équipe du Ghana (2-2). Le Portugal a quant à lui fait match nul face aux USA (2-2), déjà vainqueurs face au Ghana (2-1). Ainsi, toutes les équipes peuvent encore se qualifier. Les matches USA-Allemagne et Portugal-Ghana se joueront jeudi à 18h. Pour le Portugal et le Ghana, la victoire est impérative, alors qu’un match nul arrangerait les Allemands et les Américains, puisque cela leur permettrait de se qualifier tous les deux. Les deux équipes voudront toutefois finir première, car le second affrontera la Belgique en huitièmes.

Dempsey fête son but décisif face au Ghana.

Dempsey fête son but décisif face au Ghana.

Groupe H

Le dernier groupe respecte plus la hiérarchie pré-établie. La Belgique, favorite de ce quatuor, a en effet remporté ses 2 premiers match face à l’Algérie (2-1) et la Russie (1-0). Mais les Fennecs se sont bien rattrapés en écrasant la Corée du Sud 4-2. Jeudi à 22h, les Coréens joueront contre les Diables Rouges, et devront espérer un nul entre l’Algérie et la Russie dans le même temps pour espérer se qualifier en cas de victoire avec 3 buts d’écart. On ne devrait donc pas les voir au prochain tour. La Russie doit absolument battre les Algériens pour passer, alors qu’un nul suffirait à ces derniers.

Le plus jeune joueur de la compétition, Divock Origi, qui évolue au LOSC, fête son premier but sous le maillot de la Belgique ; un but décisif contre la Russie, à quelques minutes de la fin du match, sur une passe décisive de l'ancien Lillois Eden Hazard.

Le plus jeune joueur de la compétition, Divock Origi, qui évolue au LOSC, fête son premier but sous le maillot de la Belgique ; un but décisif contre la Russie, à quelques minutes de la fin du match, sur une passe décisive de l’ancien Lillois Eden Hazard.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions