9:28 - dimanche décembre 4, 2016

Rallye WRC de Pologne : Ogier se rapproche du titre mondial

Juin 29, 2014 246 Vues Cyprien B. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Septième manche de la saison, le rallye de Pologne faisait son retour ce week-end au calendrier de la WRC, après avoir été disputée pour la dernière fois en 2009. Cette édition a été remportée par l’impressionnant Sébastien Ogier, vainqueur de sa cinquième épreuve de la saison ; la 21ème de sa jeune carrière !

Alors qu’on l’attendait dans un duel féroce avec son coéquipier Latvala, le Français a finalement devancé le troisième pilote Volkswagen Andreas Mikkelsen (+1’07″7) et le Belge Thierry Neuville (+2’13″5). Déjà leader du classement mondial, Ogier conforte son avance et compte désormais 50 points de marge sur Jari-Matti Latvala, alors qu’il ne reste que 6 rallyes à concourir. Mikkelsen complète le podium avec exactement deux fois moins de points que le pilote gapençais (83 contre 166 pour Ogier). Ce triplé de tête permet à l’écurie Volkswagen de mener les débats au classement des constructeurs, avec près de 150 points d’avance sur Citroën. Le prochain rallye se disputera sur les routes finlandaises, du 1er au 3 août prochain.

Le résumé de la course :

Les premières spéciales se sont déroulées jeudi après-midi, autour de Mikolajki, ville du nord-est du pays. Ogier a remporté la première de justesse, mais a surtout accumulé plus de 11 secondes d’avance sur Latvala, en seulement 14 km ! Après la seconde spéciale, Mikkelsen, arrivé deuxième, devant le Français, prend la tête du général. Latvala perd encore 9 secondes sur son rival, et peut commencer à s’inquiéter. Dans la dernière spéciale de la journée, longue de seulement 2,5km, Ogier a réussi a creuser les écarts, et à reprendre la première place. Il signe le scratch avec plus de 2 secondes d’avance sur Latvala, second. Le pilote français termine la première journée de course en tête, avec près de 3 secondes d’avance sur Mikkelsen, et 7 secondes sur Kris Meeke, troisième.

Vendredi, après avoir perdu sa première place au profit de Mikkelsen, Ogier a repris la tête au terme de la sixième spéciale, pour ne plus jamais la lâcher ensuite, hormis lors de l’ES9. Il faut savoir que plus de la moitié du parcours en Lituanie a été annulé à cause des récentes intempéries qui ont dégradé la piste au point de ne plus pouvoir accueillir la course.

Sébastien Ogier termine la journée de vendredi avec moins d’une seconde d’avance sur Mikkelsen, et 20 secondes sur Østberg.

Samedi, l’ES 12 permet au Gapençais de porter son avance à 10 secondes, et l’ES 13 a encore augmenté la marge qu’il a sur le Norvégien. La 14ème spéciale fut elle plus accidentelle : Østberg a percuté une pierre et il est sorti de route ; Evans a arraché l’une de ses roues sur cette même pierre ; Latvala a cassé son amortisseur et Meeke et Kubica ont tous deux crevé. Le rival du Français abandonne donc ses ambitions de victoire, devant courir plusieurs spéciales sans amortisseur avant-gauche. Dans l’ES 17, Kubica arrache sa roue arrière-gauche mais ne peut pas la changer après avoir déjà crevé à deux reprises. Le local de l’étape doit s’arrêter là.

Au terme de la troisième journée, Ogier compte plus d’une minute d’avance, ce qui lui permet d’assurer dimanche. Latvala entame alors sa folle remontée pour obtenir un podium, mais Neuville lui résiste. Dans la PowerStage, Ogier remet un coup de pédale, et s’empare des trois points récompensant le vainqueur. Au final, le Français a remporté 10 spéciales sur 22, contre 5 pour Latvala, 3 pour Mikkelsen, 2 pour Østberg, et 1 pour Neuville et Hänninen.

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in