5:18 - dimanche décembre 4, 2016

L’emploi souffre des troubles mentaux

Juil 3, 2014 224 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
le-traitement-des-troubles-anxieux-big

Un enquête menée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé a révélé que les hommes et femmes se déclarant souffrir d’un trouble mental aurait moins de chance de garder un emploi. Les personnes ne signalant rien auraient moins de difficulté. La perte d’un emploi ou le chômage pourrait donc être dû à l’état psychologique d’une personne.

L’étude détecte que 12% des femmes et 6% des hommes âgées de 30 à 55 ans, qui travaillent en 2006 déclare souffrir d’un trouble mental (anxieux ou dépressif). 20% de ces personnes déclarent une limitation d’activité, 45% indiquent souffrir d’une maladie chronique et plus de la moitié se considèrent en mauvaise santé. Ainsi 4 ans après 20% d’entre eux perdaient leur travail.

Cette recherche prend en compte les critères de santé suivant : les troubles anxieux généralisés (TAG), les épisodes dépressifs caractérisés (EDC), la présence d’un trouble mental, la limitation d’activité, la mauvaise santé perçue, les maladies chroniques, la consommation quotidienne de tabac, la consommation quotidienne d’alcool à risque et la surcharge pondérale.

Il apparait que parmi les 3842 individus interrogés (1860 hommes et 1982 femmes) ceux qui ont eu du mal à conserver leur emploi en 2010 sont surtout ceux atteints de troubles anxieux (surtout les hommes) et ceux qui traversent des épisodes dépressif caractérisés (diagnostiqués). On remarque que les femmes s’en sortent mieux que les hommes pour tout les critères de santé étudiés même si certaines d’entre elles perdent leur emploi à cause de troubles mentaux (entre 3 et 15 %). Pour en savoir un peu plus consulté les graphiques provenant directement de l’étude, ci-dessous :

graphique 1graphique 2graphique 3

En France, l’assurance maladie débourse 22,6 milliards pour les personnes qui souffrent de ces problèmes mentales et morales qui représente 15 % des dépenses de la sécurité sociale. Cette étude établit un constat sans pour autant apporté de solution pour aider les personnes en difficultés.

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in