1:16 - dimanche décembre 11, 2016

Le coup de gueule de Bertrand Cantat vis-à-vis des « salauds qui nous gouvernent »

Juil 9, 2014 178 Vues Eric F. 0 Commentaires

Bertrand Cantat était l’une têtes d’affiche du Main Square Festival, dont le programmation durait du 3 au 6 juillet à la citadelle d’Arras. Dimanche, l’ancien leader du groupe Noir Désir a exprimé avec vigueur son soutien indéfectible aux intermittents du spectacle.

Voici sa déclaration dans son intégralité :

« Je voudrais ici saluer le combat des intermittents du spectacle, qui, en fait, n’est pas seulement celui des intermittents du spectacle mais de tous les précaires et de tous les gens qui essayent de vivre correctement et décemment et il y a des gens qui essayent de les en empêcher. Alors avant que tout le monde, comme eux, soit ‘Null and Void’ (Nul et non avenu, Ndlr), qu’on leur dise n’entrez pas, vous n’êtes pas chez vous, et bien nous, on dit que ces gens là sont chez eux, partout, puisque c’est eux qui font marcher les choses et non pas les salauds qui nous gouvernent »

Les intermittents fustigent la convention de l’assurance chômage du 22 mars dernier. Celle-ci rend plus ardues les conditions d’attribution de leur régime d’indemnisation, sans oublier celles de plusieurs catégories de travailleurs à temps partiel ou précaires.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

News Feed
Filed in