2:32 - vendredi décembre 9, 2016

Le RC Lens jouera bien en Ligue 1

Juil 29, 2014 267 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le combat fut long, mais les Sang et Or évolueront bel et bien dans l’élite du football français cette saison.

Après avoir obtenu leur accession à la Ligue 1 en terminant à une remarquable seconde place de Ligue 2 la saison passée, les Artésiens s’étaient vus refuser la montée par la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG), le gendarme financier des clubs professionnels de l’Hexagone. La raison : le club de Gervais Martel ne présentait pas les garanties financières nécessaires.

Après de multiples appels auprès de diverses institutions, le RCL a finalement obtenu le feu vert du Comité National Olympique et Sportif Français vendredi dernier. Ce lundi, la Fédération Française de Football a confirmé la décision du CNOSF. Le club au « meilleur public de France » pourra donc faire ses preuves en première division, qu’il avait quittée en 2011. Ce public avait manifesté la semaine passée pour prouver sa motivation, ce qui a peut-être encouragé la Fédération à donner son accord.

Cet accord est un signe encourageant pour les clubs aux budgets restreints qui, chaque été, se voient rétrogradés en division inférieure en dépit d’un résultat sportif satisfaisant. Luzenac, par exemple, club d’un village de moins de quelques centaines d’habitants, a terminé 2e de National (3ème division) la saison passée, et aurait dû accéder à la Ligue 2 pour la saison 2014/2015. Mais la montée semble très compromise. Le club ariégeois sera fixé dans la semaine quant à son avenir proche.

Sur le plan sportif, les Lensois débuteront leur saison le samedi 9 août à Nantes, pour la première journée de Ligue 1. Ils doivent maintenant commencer leur préparation (très) en retard, avec le retour de l’entraîneur Antoine Kombouaré, qui avait décidé de boycotter l’entraînement jusqu’à la décision positive de la FFF. Sans son coach, l’équipe aura sans doute du mal à réussir son début de saison, au vu de sa lourde défaite (4-2) en match amical contre Caen, lundi dernier.

Un autre problème sera de trouver un stade. En effet, le mythique Stade Bollaert est actuellement en rénovation en vue de l’Euro 2016, qui se déroulera en France. A priori, les Sang et Or devraient évoluer au Stade de la Licorne, à Amiens, qui ne compte que 12 000 places, pour la majorité de ses matches, et au Stade de France, pour ses chocs importants, contre Lille, Paris et Marseille notamment.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in