8:41 - samedi décembre 3, 2016

Faire du Ski à quelques minutes de Paris sera bientôt possible !

Août 3, 2014 250 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
elancourt-skidôme-title

Un promoteur Hollandais du groupe Snowworld aurait pour projet d’investir dans la construction d’un ski-dôme sur la colline artificielle située à Élancourt (Yvelines). Ce projet faramineux permettrait de pouvoir skier dans un complexe situé à seulement 35 km de Paris. Ce dernier entièrement couvert permettrait aux novices comme aux confirmés de pouvoir pleinement profiter des sensations de ski été comme hivers sur un site comprenant vingt-deux mille mètres carrés de pistes avec différents dénivelés allant de 100 à 320 mètres pour certains. Le site serait ouvert été comme hiver et serait réfrigéré à une température de -5°C toute l’année.

Le complexe comprendra des remontés mécaniques (Télésiège, Téléski), des pistes de luge mais également un hôtel 3 étoiles et un restaurant d’altitude. Ce projet très couteux (50 millions d’euros) permettrait à la commune d’Élancourt de devenir une station de ski à part entière. Celle-ci pourrait ainsi attirer près de 300 000 visiteurs par an et engendrer un chiffre d’affaire astronomique de près de 17 millions d’euros. Le promoteur assure également que le projet ne devrait rien coûter en investissement à la commune.

Un forfait journalier

L’accès au ski-dôme se ferait par un forfait journalier de 52.5 euros par personne. Celui-ci comprendrait l’accès aux pistes par les remontés mécaniques mais également la location du matériel. Le promoteur prévoit également d’ajouter des formules comprenant des cours de ski.

Le maire de la commune, Jean-Michel Fourgous a même confié au journal LeFigaro « La valorisation du site devrait même créer près de 200 emplois ».

Le projet Snoworl faire hurler un collectif citoyen

Si le projet a partiellement été accepté par plusieurs élus des sept communes de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin, d’autres n’hésitent pas à dénigrer ce qu’ils appellent un projet « énergivore » comme le cite le collectif citoyen qui selon eux « dégrade notre paysage et va à l’encontre de la biodiversité nécessaire à la vie en construisant massivement et en bitumant« . Pour Olivier Pareja, conseiller municipal de Guyancourt, ce projet insensé aurait « une consommation énergétique délirante ». Celle-ci pourrait s’élever à près de 4,8 millions de kWh.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

Vos réactions

Filed in