9:33 - lundi décembre 5, 2016

WRC : Ogier deuxième sur les terres de Latvala

Août 4, 2014 254 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
WRC-Rallye-de-Finlande-Latvala-senvole

« Après avoir subi un revers l’an passé en Finlande, je suis évidemment prêt à attaquer de nouveau, et idéalement à me battre face à mon coéquipier, Sébastien Ogier« .

Jari-Matti Latvala avait clairement affiché ses ambitions dans la semaine, avant le grand départ du rallye de Finlande, chez lui. Le pilote Volkswagen partage depuis le début de la saison les victoires avec son coéquipier français. Vainqueur de deux rallyes, le Finlandais s’était déjà incliné à 5 reprises face à son plus grand rival. Il était décidé cette fois à batailler pour la victoire à domicile.

La tâche n’a pas été simple, mais la domination de l’écurie allemande s’est encore prouvée ce week-end. Ogier (12) et Latvala (13) ont remporté les meilleurs temps des 26 spéciales, laissant juste un petit instant de gloire à Kris Meeke (GBR – Citroën) sur l’ES 7.

Le rallye :

L’équité entre les deux leaders du classement général s’est démontrée au fil des spéciales. Leader du rallye pour 4″5 au terme de la première journée, Latvala n’a jamais pu obtenir assez d’avance pour se permettre d’assurer. Le Français, désavantagé par l’ordre d’ouvrir la route, a constamment maintenu la pression, espérant une sortie de route du local de l’étape. Stratégie payante pour le champion du monde en titre : JML s’est fait une petite frayeur lors de la première spéciale du deuxième jour, en faisant un petit passage dans le fossé, heureusement sans conséquence. Mais Ogier continue de perdre des secondes toute la journée, voyant même Meeke lui passer devant lors des ultimes spéciales.

Heureusement, le Français, partant en 10ème position le dernier jour, a pu réduire l’écart, qui était de 21 secondes la veille, à près de 3 secondes dans la 3ème journée de course. Avec un Latvala sous pression qui joue la sûreté et un Meeke qui n’a pas su maintenir un bon rythme très longtemps, Sébastien Ogier a pu reprendre sa seconde place et menacer son rival à coup de secondes, grâce à un pilotage de haut niveau. Sur l’ES 20 et l’ES 21, le Haut-Alpin profite des problèmes de frein du Finlandais pour lui reprendre 18 secondes, et reprendre espoir quant à la victoire finale. Au soir de l’avant-dernière journée, le champion du monde est revenu à 3 secondes de son coéquipier.

Mais le Finlandais a su se ressaisir lors des 3 ultimes spéciales, pour offrir à son public la victoire du 8ème rallye de la saison. Kris Meeke prend la troisième place, devant l’autre local de l’étape, Andreas Mikkelsen.

Les réactions :

J.-M.Latvala « Je suis vraiment heureux parce que cette victoire m’a demandé beaucoup d’efforts. Dès le début, j’ai eu de super sensations avec la voiture, ce qui m’a permis de bien commencer la course. Tout s’est déroulé à merveille jusqu’à mon souci de freins, samedi. On a failli tout perdre mais on a réussi à garder la tête froide et à rester en tête. C’est une superbe performance. »

S.Ogier« Jari était en grande forme ce week-end et mérite cette victoire. J’ai perdu presque toutes mes chances le premier jour, on est revenus dans la course après ses soucis mais il avait encore 3 »4 d’avance ce matin (dimanche) et c’était impossible à combler à la régulière. On a fait jeu égal, ça se jouait au dixième. Je n’ai jamais vraiment réussi à me libérer complètement ce week-end, contrairement à Jari-Matti, mais cette deuxième place est un bon résultat. Il n’y a pas de honte à être battu par un Finlandais sur son terrain et ce rallye, intense en émotions, a été très agréable à vivre. »

Au classement général du championnat du monde, Ogier concède 6 points mais conserve une avance confortable (44 pts) sur Latvala. Mikkelsen est troisième à 92 points du tricolore.

La prochaine manche se déroulera en Allemagne, du 21 au 24 août prochains. Depuis son entrée en WRC en 2002, l’épreuve a souri aux Français à 10 reprises en 11 éditions (le rallye n’a pas été disputé en 2009). Loeb a remporté les 8 premières éditions, avant d’être détrôné par Ogier, puis de s’imposer à nouveau en 2012. La saison passée, Sordo était arrivé en tête devant Neuville et Hirvonen. Le champion du monde, victime de problèmes mécaniques, n’était arrivé que 16ème.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in