Des autocollants ont été dispatchés sur les ponts mercredi matin pour suggérer aux amoureux d’effectuer ces autoportraits et les publier sur un site internet spécifiquement créé à cette occasion (lovewithoutlocks.paris.fr) ou sur Twitter avec le hashtag #lovewithoutlocks (l’amour sans cadenas). La campagne séductrice de communication est accessible aux locuteurs français, espagnol et anglais. « Nos ponts ne résisteront pas à votre amour, stop aux cadenas, déchaînez votre amour sur lovewithoutlocks.paris.fr », sont autant d’avertissements et une suggestion proposée offerte, visibles au public dans un premier temps sur le Pont de l’Archevêché et le Pont des Arts, « les plus envahis par les cadenas », précise-t-on à la mairie. Un pan de grillage du second s’était même écroulé en juin sous le poids colossal de milliers de « cadenas d’amour », entraînant l’évacuation de cette passerelle emblématique pour piétons qui enjambe la Seine, reliant l’Institut de France et le Louvre.

cadenas internet

Un concours a également été ouvert lundi sur le réseau de partage de photos Instagram pour élire le cliché le plus fabuleux. Les résultats devraient être divulgués lundi 18 août. Une première étape avant la disparition des « cadenas d’amour »

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

Zoo de Beauval : Une femelle panda enceinte, une première pour le parc animalier

C’est une merveilleuse nouvelle que vient de partager ce mercredi le zoo de Beauval …