Le médecin américain Kent Brantly et son assistante Nancy Writebol, qui avaient tous deux contracté le virus Ebola au Liberia début août, sont complètement guéris grâce à un traitement expérimental.

Les deux individus en mission humanitaire au Liberia ont quitté l’hôpital d’Atlanta (USA) après avoir été traités au ZMapp, un sérum encore au stade expérimental, jamais utilisé auparavant sur des humains mais déjà testé avec succès sur des singes.

Par ailleurs, l’épistémologiste de l’Université d’Oxford, Olivier Brady, a prévenu que les stocks de ZMapp sont faibles. Après les études simiesques, un essai clinique de phase 1 de ce sérum doit être soumis à une étude précautionneuse chez des humains début septembre. Un vaccin pourrait être opérationnel en 2015.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Disneyland : Les personnages peuvent désormais parler avec les visiteurs dans les parcs américains

Grande première dans les parcs Disney aux Etats-Unis. Les personnages emblématiques comme …