9:24 - lundi décembre 5, 2016

Ferguson : sur la voie de l’apaisement, l’heure est au recueillement

Août 23, 2014 203 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Des grappes de manifestants se sont succédées dans le calme vendredi soir sur l’avenue où Michael Brown, 18 ans, a été tué par balles par un policier, Darren Wilson, le 9 août après avoir volé une boîte de cigares dans un magasin de spiritueux.

La nuit dernière est prometteuse avec une tension qui se dissipe. Ainsi, la police n’a procédé à aucune arrestation, selon Ron Johnson, capitaine de police désigné comme responsable du maintien de l’ordre dans cette banlieue de Saint Louis, spécifiant également qu’il n’y avait eu aucun tir policier ni usage de gaz lacrymogène.

De nouveaux rassemblements en souvenir du jeune homme sont prévus ce week-end avant ses funérailles qui seront publiques lundi.

C’est toute la communauté afro-américaine qui se mobilise pacifiquement à travers la tenue de diverses commémorations dans tout le pays.

Un « Festival de la Paix » est organisé samedi, par les parents de Trayvon Martin, un autre jeune Noir abattu par un vigile de quartier en 2012 en Floride.

A New York, des associations de défense des droits civiques ont invité un maximum de monde à une marche symbolique à la mémoire de Michael Brown et d’Eric Garner, un père de famille noir mort le 17 juillet après avoir été brutalisé par la police.

Des soutiens du policier Darren Wilson devaient également se rassembler à Saint Louis pour y vendre des tee-shirts. Plus de 52 000 dollars ont été récoltés pour le policier de 28 ans qui a suscité le soutien de nombreux Américains.

La bourgade de la banlieue de Saint Louis avait ressenti les effets bénéfiques des prémices d’une accalmie dans la nuit de mercredi à jeudi, après la visite du ministre de la Justice Eric Holder, qui s’est investi avec hardiesse en arpentant les rues et en allant à la rencontre des habitants pour éteindre les flammes ravivées d’un racisme que l’on aurait pu croire éteint mais qui pour beaucoup était le motif principal du drame ayant coûté la vie à Michael Brown.

Seules 5 personnes avaient été interpellées jeudi soir, contre 6 mercredi et 47 mardi.

La garde nationale qui avait été mobilisée lundi pour rétablir le calme était samedi matin à 20% partie, a précisé de surcroît, gage certain d’un retour à l’embellie presque acquis, Ron Johnson.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

Vos réactions

Filed in